Un roi de plus

Macron II, c’est parti.

Même avec une Assemblée moins docile, même avec des négociations entre groupes parlementaires pour faire passer telle ou telle loi, les cinq années qui arrivent vont inévitablement prolonger la politique mise en œuvre depuis… depuis cinq ans? Non, depuis quarante ans.

Depuis quarante ans, rien n’a jamais vraiment changé. Ainsi, le système capitaliste est [reste actuellement] le seul qui existe pour faire tourner le monde, et que personne, ni à droite ni à gauche, n’a d’idées pour le remplacer.

On peut augmenter les impôts sur la fortune, taxer encore plus les riches pour se convaincre qu’on est vraiment de gauche [social], cela ne remet absolument pas en cause ce système qui convient [semble-t-il] finalement à tout le monde.

Macron, comme tous les autres, est un produit de ce système, et n’a pas d’autre perspective que de continuer à le faire fonctionner, avec tous les dogmes qui y sont attachés : compétitivité, flexibilité, plein-emploi, etc.

Macron est notre Giscard à nous. Bardé de diplômes, intelligent et rusé, libéral sur les questions de société comme en matière économique, il semble avoir été programmé pour gouverner. Il y a des gens qui, de par leur naissance, le milieu social dans lequel ils ont évolué, sont convaincus qu’ils sont faits pour commander les autres. Diriger une PME, une multinationale ou un pays. Macron est de la race […] de ceux qui se mettent au-dessus de la foule pour lui indiquer le chemin à suivre. […]

 Les seigneurs savent ce qui est bon pour la piétaille et [se donnent des droits comme celui d’imposer des lois restritives] ont le droit de lui donner des ordres. Pour leur bien et pour le bien du pays.

Ce sentiment de supériorité existe partout, à droite comme à gauche. Il y a des tâches ingrates qui seraient donc dévolues aux classes elles aussi ingrates. […]

« Des métiers de merde », comme trop souvent on les qualifie. Car ces gens n’ont pas réussi à se hisser au niveau de l’élite et leur destin est donc de servir ceux qui y sont parvenus.

Parvenus, effectivement.  […]

On croit que la Révolution française a détruit le vieil ordre social en abolissant les privilèges, mais elle n’a fait que substituer la bourgeoisie à l’aristocratie.

La mentalité aristocratique n’a pas disparu sous les coups de boutoir de quelques révolutions. Elle est toujours présente dans tous les recoins de la société.

 […]

Les populistes de droite et de gauche, dont on a quelques exemples sous les yeux en ce moment, n’y changeront rien.

Chez, eux aussi, existe cette hiérarchie invisible entre les humains. Macron est leur ennemi et le mépris qu’ils lui reprochent se transforme chez eux en haine de tous ceux qui ne pensent pas comme eux. Le mépris ou la haine, voilà la belle alternative que l’on nous propose.


Éditorial de Riss. Charlie Hebdo. 22/06/2022


4 réflexions sur “Un roi de plus

  1. bernarddominik 23/06/2022 / 19:29

    Il ne faut pas se faire d’illusions, ce sont les français mêmes qui sont avides de privilèges et de prébendes. Notre pays est habitué à ce système qui consiste à distribuer des privilèges euxquels chaque bénéficiaire s’accroche: retraite plus tôt pour certains, abattements d’impôts pour d’autres (avez vous vu un magistrat se plaindre d’avoir un abattement de 30% sur ses revenus?), titres de transport gratuits, électricité quasiment gratuite, emplois réservés, heures sup sans charges ni impôts, plus values sur œuvres d’art détaxées…etc Les français se disent républicains mais restent attachés au « bon vouloir » du roi

    • Libres jugements 24/06/2022 / 00:32

      Attention à ne pas tomber dans l’anarchie ou relayer les propos du RN, de renaissance, ou même de certains LR, en donnant entre autres (et comme eux) des infos sans citer les sources, l’ampleurs des privilèges illégaux, sans quantifier en parallèles ceux qui sont fort heureusement dispensé légitiment.
      Cordialement,
      Michel

  2. Pat 23/06/2022 / 19:41

    Le constat est clair et net mais au delà ? Pourquoi l’humanisme a t-il disparu ? Cela dépasse 40 années de règne. La guerre en Europe le montre et ceux qui pensent que l’occident doit et va gagner par la force se trompent. Mais nous sommes victimes d’une propagande qu’il n’est même plus besoin pour nos élites de faire tant nous sommes cons vaincus.

    • Libres jugements 24/06/2022 / 00:20

      Merci pour ce commentaire dont j’adore la conclusion
      Cordialement
      Michel

Laisser un commentaire