Pas de groupe Nupes à l’Assemblée

À la suite de la proposition surprise du chef de LFI, JL. Mélenchon de constituer un groupe unique NUPES à l’Assemblée…

Le Parti socialiste, Europe-Écologie Les Verts et le Parti Communiste ont tous dit non à un groupe commun à gauche au Palais Bourbon. Ce n’était pas dans les accords d’une part et :

  • « Il n’a jamais été question d’un groupe unique. Il y aura un groupe socialiste à l’Assemblée nationale », porte-parole du PS, Pierre Jouvet, .
  • « Pas question de se fondre dans un groupe unique », le porte-parole d’EELV, Alain Coulombel.
  • « Nous sommes favorables à un intergroupe mais pas un groupe commun », a souligné un proche du chef communiste Fabien Roussel.
  • « On est complémentaires et nos forces seront plus efficaces à l’Assemblée nationale si nous existons grâce à quatre groupes plutôt qu’un seul », estime le chef des écolos Julien Bayou.

[…]

Avant la proposition de Mélenchon, PS, PCF, EELV et LFI avaient prévu de siéger chacun de leur côté.

[…]


 Jade Toussay. HuffingtonPost. Source (Extraits)


5 réflexions sur “Pas de groupe Nupes à l’Assemblée

    • Libres jugements 21/06/2022 / 10:07

      Bonjour Sigmund,
      Bien évidemment, ce que je vais dire m’engage uniquement.
      Les accords de « parti » ayant constitué la Nupes n’ont jamais compris que les différentes entités composants cette alliance devaient abandonner leurs différentes sensibilités correspondant à leurs adhérents réciproques pour composé un parti politique dénommé NUPES. En d’autres termes, chacun voulait : un écologiste restera d’abord écologiste avant de faire une priorité sur le social, un communiste a contrario pensera causes sociales avant tout, etc.
      Le jeu de Mélenchon en voulant créer un groupe unique sous-entendait plusieurs choses : 1) récupérer les adhérents des différents partis politiques en les « tuants » par la même occasion (ce qu’il veut faire depuis longtemps du PS et PCF). 2) ce nouveau parti aurait été une manne financière attachée. 3) Mr Je, Napoléon de la politique, entendait qu’une seule et même voix obéisse à ses analyses – ses ordres – de votes.

      Cela peu ressembler à de la magouille… et c’en est une de la part du JL qui déplaît aux dirigeants des composant cette Nupes… le responsable du futur éclatement provient bien de Mélenchon, son attitude, ses exigences, qui a tenté là un coup qui lui retombe sur le bec.

      Sans aucun doute, une réponse trop longue et peut-être ai-je trop fréquenté ce milieu un temps électoral…
      Amitiés
      Michel

  1. bernarddominik 21/06/2022 / 07:31

    Le petit Napoléon a encore parlé sans réfléchir

      • jjbadeigtsorangefr 21/06/2022 / 14:51

        L’alliance formée n’a jamais constitué une fusion des genres et correspond bien à une volonté de faire aboutir plus de 600 revendications populaire sur lesquelles les quatre organisations sont d’accord.
        Pour le reste chacun doit garder les possibilités offertes par la formation d’un groupe parlementaire notamment en matière de proposition de loi……..

Laisser un commentaire