Altice Media, vire J-J Bourdin.

Laconique et définitif… Prendra-t-il sa retraite ou filera rejoindre d’autres coquins réfugiés sur les chaînes Bolloré. Celui qui est le spécialiste du repêchage de personnages aux passés sulfureux… MC

[…]

La direction d’Altice Média (BFMTV, RMC) a annoncé vendredi 17 juin cesser toute collaboration avec son journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin, 73 ans, écarté de l’antenne depuis janvier après l’ouverture d’une enquête pour agression sexuelle, classée depuis pour prescription. 

« En raison des événements intervenus et portés à la connaissance de la direction durant l’année 2022 », celle-ci a « décidé de mettre un terme au contrat de travail de monsieur Jean-Jacques Bourdin et ainsi cesser toute collaboration », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Le groupe avait diligenté une enquête interne mi-janvier, après avoir appris « par voie de presse » que son journaliste était visé par une plainte pour « agression sexuelle ».

Dans la foulée, le parquet de Paris avait indiqué l’ouverture d’une enquête, en pleine campagne présidentielle, précipitant la suspension de l’antenne du journaliste, qui a « toujours fermement contesté » toute violence sexuelle. Environ un mois plus tard, sa consœur Fanny Agostini, ancienne présentatrice météo de BFMTV-RMC, passée ensuite par Thalassa, avait révélé à Médiapart être à l’origine de cette plainte déposée pour tentative d’agression sexuelle.

Mi-février, une seconde femme avait déposé une plainte pour « agression sexuelle », « harcèlement » et « exhibition sexuelle », accusant M. Bourdin de faits survenus à la fin des années 1980.

L’enquête a été classée sans suite en avril pour cause de prescription des faits, le délai en la matière étant de six ans. « Je dénonce l’instrumentalisation publique de cette procédure et déplore les atteintes graves qui ont été portées à ma vie personnelle et à ma vie professionnelle », avait alors réagi le journaliste.


En PDF un ancien article décrivant les postures, attitudes du présentateur envers les femmes…


Dan Israel et Marine Turchi. Médiapart. Source (Extraits)


4 réflexions sur “Altice Media, vire J-J Bourdin.

  1. bernarddominik 19/06/2022 / 08:14

    Drahi patron d’Alice semble plus cohérent. A 73 ans il serait peut-être temps que Mr Bourdin prenne sa retraite. Je ne comprends pas qu’on garde ces vieux en activité. Place aux jeunes. Et peut-être enfin un peu plus de propreté

    • Libres jugements 19/06/2022 / 11:43

      Le patron, entre autres aussi de SFR, est loin d’être un innocent.
      Ce personnage vivant en Israël la plupart du temps à de nombreuses casseroles financières à son actifs, dont l’absence de déclaration fiscale sur le sol français.
      Sa défense envers le fisc français ou les banques d’affaires : mettez-moi en faillite et ce sont plusieurs milliers de salariés français au chômage.
      Dans le même temps, ministres comme présidents de la républiques de plusieurs quinquennats comme de différents états, y trouvent certainement leur compte…
      Cordialement,
      Michel

  2. marie 19/06/2022 / 09:52

    Bonjour Michel, Bourdin ne me manquera pas, je ne l’aimais pas, mais je reste dubitative avec toutes ses plaintes pour viol mises sous le tapis depuis de nombreuses années et je remarque que c’est souvent , des artistes, des journalistes etc… bref des personnes qui ont de l’argent, mais, je fais du mauvais esprit pardon! amitiés bon Dimanche MTH

    • Libres jugements 19/06/2022 / 11:58

      Bonjour Marie,
      Je n’ai jamais aimé ce type, son faux professionnalisme, sa forme d’interview basé non pas pour faire éclater la vérité, mais pour faire le Buzz, assurer l’audience, garantissant la vente de minutes de pub à ses employeurs… cas bien trop fréquent d’ailleurs dans les audios et télévisuels médias.
      D’autre part, ce milieu « de paraître » des médias, comme celui de la pub, de l’industrie vestimentaire, de la politique, du haut niveau des entreprise, de l’art et spectacle en général. est « cultivé » une certaine mentalité.
      D’un côté, je suis au sommet et j’exerce mon pouvoir, ma domination, de l’autre, je ferais tout pour y parvenir, et ce, par n’importe quel moyen… quitte à ester si je ne puis y arriver au(x) mérite(s).

      Bon dimanche de vote et par un temps un peu moins lourd.
      Amitiès
      Michel

Laisser un commentaire