La campagne en paradant

Qui n’a pas connu ce genre de larron…

Un haut gradé qui mène sa campagne électorale en grand uniforme, cravate de la Légion d’honneur au cou… C’est le spectacle insolite offert, le 28 mai 2022 par Roland Gilles, général d’armée de gendarmerie de deuxième section (en clair, à la retraite) et candidat divers-droite dans la 1ʳᵉ circonscription du Tarn.

Ce jour-là, l’ancien pandore (qui a exercé les fonctions de directeur général de la gendarmerie nationale avant de se reconvertir en adjoint aux finances à la mairie d’Albi) a paradé lors d’une cérémonie organisée au cœur de la circo pour commémorer les parachutages américains de 1944.

Dès le dernier roulement de tambour, Roland Gilles s’est empressé de poster sur l’un de ses comptes Facebook pas moins de 11 photos le montrant au milieu d’anciens combattants et d’élus locaux.

Le statut militaire qui s’applique aux officiers généraux de la deuxième section interdit, en principe, le mélange des genres. Et de miser trop ouvertement sur le prestige de l’uniforme pour aller à la pêche aux voix…


Article non signé lu dans le Canard Enchainé. 08/06/2022


2 réflexions sur “La campagne en paradant

  1. bernarddominik 12/06/2022 / 07:50

    Il va faire rire.

  2. jjbadeigtsorangefr 12/06/2022 / 10:41

    C’est quand même plus attirant pour l’électeur que le clown blanc avec un nez rouge.

Laisser un commentaire