USA, les croisés anti-IVG à la manœuvre

C’est un paradoxe pour un pays qui se targue d’être celui de la liberté.

La Cour suprême des États-Unis envisage de remettre en cause l’arrêt Roe versus Wade (datant de 1973) reconnaissant l’IVG au niveau fédéral.

C’est la liberté fondamentale du droit à disposer de son corps qui est donc en passe d’être supprimée. Une fois cet arrêt annulé, chaque État fera ce qu’il voudra. Et il est glaçant de constater que la moitié d’entre eux sont prêts à l’interdire ou à le limiter considérablement. H y a donc une opposition massive contre l’IVG aux USA. Il faut comprendre d’où cela vient.

On le sait, Trump a nommé plusieurs juges qui ont fait basculer la Cour suprême vers une majorité d’ultraconservateurs. Mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg, ces nominations et cette possible remise en cause de l’IVG s’avèrent être la victoire des évangéliques et de l’ensemble des chrétiens conservateurs pour lesquels la lutte contre l’avortement est une obsession et qui ont mené une bataille de longue haleine, depuis une cinquantaine d’années.

Ils sont quelque 90 millions d’Américains, plus de 25 % de la population, à se revendiquer évangéliques. C’est la minorité religieuse la plus influente et celle qui augmente le plus. Elle compte aussi de plus en plus de jeunes, d’intellectuels, de CSP+, et plus seulement des personnes âgées et défavorisées, comme c’était le cas historiquement.

En 2016, les évangéliques ont trouvé l’instrument de Dieu pour porter leurs combats : 81 % d’entre eux ont voté pour Donald Trump.

Dans le livre Ces évangéliques derrière Trump, André Gagné, professeur de théologie à l’université Concordia de Montréal, raconte comment ils ont développé une stratégie d’influence très élaborée, appelée le « dominionisme ».

Une croyance selon laquelle les chrétiens et leurs valeurs sont appelés à dominer toute la société en infiltrant les institutions politiques. Ils appliquent pour cela ce qu’ils nomment « la conquête des sept montagnes », qui représentent autant de sphères d’influence :

  1. la religion,
  2. l’éducation,
  3. l’économie,
  4. la politique,
  5. les arts,
  6. les médias
  7. la famille.

Voilà comment, depuis plusieurs années, ils construisent patiemment leur nid au sein des républicains. Et le timing d’une religion n’est pas celui de la politique, ou plutôt, la religion a tout son temps, du moment qu’elle parvient à ses fins.

N’oublions pas non plus la croisade des cathos, qui rejoint celle des évangéliques. D’ailleurs, la dernière juge nommée par Trump, Amy Coney Barrett, est une fervente catholique, elle a même déclaré que son travail «contribuerait à établir le royaume de Dieu ».

Pour les catholiques – faut-il le rappeler ? la doctrine impose une absolue interdiction de l’avortement. C’est d’ailleurs presque risible de constater combien chaque déclaration du pape sur l’IVG entraîne systématiquement des réactions effarouchées et surprises dans la presse, comme s’il s’agissait là d’une nouveauté.

Tiens, le pape s’oppose à l’avortement, mais qu’ouïs-je? qu’entends-je? Le pape François a ainsi à plusieurs reprises comparé l’avortements au fait d’avoir recours à un tueur à gages. Jean-Paul II le rapprochait du nazisme. Mais déjà, bien avant, en 1968, Paul VI le condamnait catégoriquement dans la fameuse encyclique « Humanae Vitae ».

En cas de recours à l’avortement, la doctrine de l’Église est d’ailleurs lunaire : un catholique encourt une excommunication automatique du simple fait que l’acte ait été commis.

En 2009, ainsi, au Brésil, des archevêques ont excommunié la mère d’une fillette de 9 ans qui avait permis à sa fille d’avorter à la suite d’un viol. Une décision saluée par le Vatican, même si les évêques brésiliens ont ensuite rétropédalé.

Alors, faut-il s’étonner que, lorsque les religieux sont au pouvoir, ils mettent en œuvre leurs croyances les plus obscurantistes ?


Laure Daussy. Charlie Hebdo. 11/05/2022


Une réflexion sur “USA, les croisés anti-IVG à la manœuvre

  1. jjbadeigtsorangefr 15/05/2022 / 15:05

    Et Dieu reconnaîtra les siens, il fera le tri entre les liberté qui devront survivre et celles qui ne devront plus exister mais tu resteras libre de suivre les préceptes religieux, libre de ne pas y déroger, libre de prier pour rester libre…….

Laisser un commentaire