Le vert écolo de Macron

Promesses écolos de campagne

Avant ses touchantes proclamations écolos au Champ-de-Mars, Macron avait déjà posé quelques bases. Pour « lutter contre la pollution par le plastique », par exemple, le 16 avril à Marseille, le candidat avait annoncé vouloir « mettre fin à 50 grandes décharges à ciel ouvert qui aujourd’hui polluent nos territoires, nos rivières et nos mers », et ce dans un délai de trois ans. Magnifique !

Sauf que ces histoires de poubelles sont plutôt… bidon.

  • Primo, Super Macron ne va nullement « mettre fin » à ces décharges, puisqu’elles sont déjà toutes fermées depuis belle lurette !
  • Secundo, ces dépotoirs vont être vidés de leurs ordures, mais l’opération n’a rien de récent : elle est décidée depuis deux mois…

Ces anciens dépôts d’ordures sont situés en zone littorale, à moins de 100 mètres du bord de mer. Avec la hausse du niveau des eaux et l’érosion des côtes, des tonnes de déchets risquent d’être emportées au large par les vagues. A l’occasion du One

Ocean Summit, qui s’est tenu à Brest du 9 au 11 février, la France s’est engagée à dépolluer les sites menacés de submersion marine. Le ministère de la Transition écologique, qui a inventorié 55 décharges, a promis la création d’un fonds de 30 millions d’euros pour retirer gravats, plas­tiques, métaux et autres caoutchoucs abandonnés à Dollemard, près du Havre (Seine-Maritime), Fouras (Charente-Maritime) et Sainte-Marie (Martinique).

L’État n’aura certainement pas terminé le nettoyage d’ici à trois ans. Le chantier de Dollemard ne sera pas achevé avant 2026, et la résorption des autres décharges n’a même pas débuté… Dans son allocution marseillaise, Emmanuel Macron s’est bien gardé, par ailleurs, de préciser que ces déchets, extraits des dépotoirs nettoyés, allaient atterrir dans d’autres sites, certes plus éloignés des côtes mais restant tout de même des décharges…

Le président est devenu tellement vert qu’il est prêt à vendre des salades.


Article signé des initiales J. C. Le Canard Enchainé. 27/04/2022


Une réflexion sur “Le vert écolo de Macron

  1. bernarddominik 02/05/2022 / 12:10

    Oui bien vu. Sans compter le nucléaire dont il ne semble pas percevoir le problème des déchets et des risques, notamment dans la vallée du Rhône

Laisser un commentaire