LR en désordre

Réunion du comité stratégique de LR, le 19 avril 2022, quatre jours avant le second tour.

Elle témoigne de fractures qui ne sont pas près de se réduire. Les députés Damien Abad, Jean-François Copé, Philippe Juvin et Guillaume Larrivé plaident en faveur de la ligne de Sarkozy visant à « sortir des réflexes partisans » et à « participer au rassemblement » proposé par Macron.

« Il faut un contrat de gouvernement, s’écrie Copé, un pacte majoritaire ! Sans ça, les législatives vont être très dures. Nous sommes un parti de gouvernement. Et, quand on est un parti de gouvernement, on ne peut pas rester quinze ans dans l’opposition. »

Même tonalité de la part de Juvin, de Larrivé et d’Abad. « Il y a trois blocs, argumente le patron des députés LR, un bloc de la droite nationale, un bloc de Mélenchon et un bloc de la majorité présidentielle. On risque de disparaître si on ne fait pas le choix de la majorité présidentielle. »

Coup de gueule du secrétaire général de LR, Aurélien Pradié : « Nous en avons marre. Si vous n’êtes pas sur la même ligne que le parti, la moindre des choses, c’est de vous abstenir de parler et de ne pas aller sur les plateaux de télé, dimanche soir, après le second tour. » Copé ira quand même à la télévision.

Même son de cloche de la part de Jean Leonetti, de Laurent Wauquiez et de Bruno Retailleau.

  • « Nous n’avons rien à faire avec Macron, dit le premier.
  • On ne doit pas se fondre dans le macronisme, avertit le second.
  • Moi je ne suis pas Macron », affirme le troisième.

Le président du parti, Christian Jacob, tente alors de temporiser : « La question se pose après les législatives et pas avant. »

Thèse réfutée par Abad : « Après, il ne nous restera pas beaucoup de députés, et, comme on aura fait la guerre contre les candidats LRM, on ne pourra plus aller siéger avec eux. Il faut discuter maintenant. »

Et peut-être demander l’aide de l’ONU…


Article non signé lu dans le Canard enchaîné du 27/04/2022


2 réflexions sur “LR en désordre

  1. Matatoune 29/04/2022 / 06:47

    Il est quand même incroyable que malgré les « affaires » Sarkozy soit encore comme une statue du commandeur !

  2. bernarddominik 29/04/2022 / 08:18

    La fin d’une époque ?

Laisser un commentaire