Personne n’est obligé de croire cet article, mais…

… rappeler quelques fondamentaux…

comme en 2017, « Le Canard » se fait un plaisir de rédiger un petit mémo pour la route.

Soulevons le nouveau déguisement de mère Teresa pour voir si, dessous, il ne resterait pas celui de Jean-Marine Le Pen…

Le RN de la Marine, c’est d’abord les vieux copains du GUD, Frédéric Chatillon et Axel Loustau. Eh oui, ces anciens adeptes des commémora-fions nazillonnes et des soirées rigolotes en pyjama rayé de déporté juif sont toujours là.

Mère Teresa .a essayé de les planquer, mais « Le Monde » (29/1) les a récemment retrouvés, logés dans une myriade de sociétés, dont e-Politic, qui œuvre pour la campagne numérique de leur grande copine Marine.

Des fachos précédents

En 2020, Chatillon et une demi-douzaine de lepénistes, dont Jean-François Jalkh, l’éminent juriste du RN, ont ouvert le bal des condamnés dans l’affaire des kits de campagne. L’une des nombreuses affaires du RN…

Le parti reste le plus poursuivi de France, et c’est sans doute un point de détail dans l’histoire électorale : la candidate à l’Elysée Marine Le Pen est elle-même mise en examen pour détournement de fonds publics. Cette fois, c’est l’affaire des assistants parlementaires européens bidon, une broutille.

Une vingtaine de cadres lepénistes poursuivis et près de 7 millions d’euros d’argent public détournés… L’Europe a beau être très méchante, elle peut remplir gentiment les poches !

Mais poursuivons. La fille Le Pen est aussi soupçonnée, avec papa Jean-Marie, d’avoir minimisé le patrimoine immobilier familial. Elle est sous le coup d’une enquête pour fraude fiscale. Son obsession du pouvoir d’achat des Français, voire du sien, ne daterait donc pas d’hier…

Mais enchaînons. Ses derniers exploits viennent d’être épinglés par l’Office de lutte antifraude de Bruxelles et racontés par Médiapart (16/4).

 Les enquêteurs européens l’accusent d’avoir détourné, entre 2004 et 2017, près de 137 000 euros d’argent du Parlement de Strasbourg.

Au total, ce sont 617 000 euros de dépenses que Marine, ses amis et son paternel se voient reprocher. Frais de bouche, voyages, produits dérivés, prestations sur-facturées aux boîtes des copains du GUD…

Les lepéniste auraient confondu le chéquier européen avec celui du RN, voire celui de la famille Le Pen. L’épisode du 28 décembre 2016 est savoureux : juste avant le réveillon, donc, Jean-Marie avait passé commande pour une livraison, au manoir de Montretout, de 129 bouteilles de champagne pour plus de 8 500 euros, Dom Pérignon compris. Ce n’est plus Montre-tout mais Rapetout !

Et puis, le RN, ce sont aussi les amitiés poutiniennes, les-mamours avec le grand démocrate hongrois Viktor Orban, les copinages syriens que l’on oublie.

Ce sont les banques russo­-tchèque et hongroise qui financent ses campagnes… Bref, c’est bien l’extrême droite.

Pour ceux qui, enfin, se disent qu’une Le Pen élue ne tiendrait pas six mois ou que, après tout, pourquoi ne pas l’essayer : une fois dans la place, l’extrême droite s’incruste, il verrouille la com’, coupe le sifflet à l’opposition, balance chaque jour sa propagande, fait dans le clientélisme, installe des capos dans les bureaux et joue les démagos à gogo.


On ne déloge pas l’extrême-droitier comme ça !

Il y a qu’à se pencher sur l’histoire des villes RN, pour le constater…


Article signé des initiales C. N., lu dans le Canard Enchainé du 20/04/2022 Toujours en vente dans les kiosques


3 réflexions sur “Personne n’est obligé de croire cet article, mais…

  1. bernarddominik 23/04/2022 / 09:47

    Oui c’est révélateur de l’hypocrisie de la position publique du RN avec le « gentil Bardella ».
    Mais pour moi l’enjeu n’est plus cette présidentielle biaisée et choisir entre deux menteurs ne me tente pas, mais les législatives de juin où la gauche doit s’unir autour du candidat le mieux placé et imposer son premier ministre.

    • Libres jugements 23/04/2022 / 11:26

      Bonjour Bernard,
      Non les gauches n’ont pas à « s’unir systématiquement » pour les législatives. Les propositions des « candidats officiels de parti politique » ont développé leur programme durant la présidentielle. Il est bien différents les uns des autres.
      Les votant Jadot, ne « ne pèsent rien » tant le manque d’affichage envers, la gauche comme de la droite est floue.
      LO et NPA veulent uniquement la révolution… et après la révolution… et …
      LFI ne pourra faire des alliances avec le PCF que sous certaines conditions, d’une part parce qu’il y a les irréconciliant exécrant les postures du Jean-Luc et acolytes et ceux qui voudront garder leur députation représentative du parti? d’autre part c’est avec beaucoup de restriction que le PS, tant divisé « dans des courants » dont certains, seront tentés par la Macronie pour exister, alors que d’autres « auréolés » tenteront de se faire réélire sous pavillon PS
      Certes, il y a eu des votes « utiles » allant vers LFI mais, pour autant le programme de ce dernier parti, surtout si Mélenchon devenait 1ᵉʳ Sinistre, ne pourra que suivre les directives macronesques et subir les votent des élus de LR-EM/modem, plus une partie (grande /petite… à voir à l’usage) du centre, de LR, RN et des zemmouriens (qui hélas vont faire leurs entrées dans l’hémicycle). Ce n’est pas de la prophétie, juste l’observation des résultats du 1ᵉʳ tour qui ne sauraient être négligés. Une réalité la France est divisé en trois.
      Bien évidemment, c’est uniquement mon humble avis…
      Cordialement,
      Michel

      • jjbadeigtsorangefr 23/04/2022 / 17:04

        bien d’accord mais l’immédiat c’est faire barrage à Lepen.

Laisser un commentaire