La masure branlante du PS

… ou l’ultime gamelle d’Hidalgo

Même pas mal ? Après avoir subi la plus humiliante gamelle électorale de l’histoire des socialistes à un scrutin national, Anne Hidalgo la jouait inoxydable, dimanche soir, chez Poinçon — une ancienne gare transformée en brasserie. « Vous savez que je ne baisse jamais les bras. (…) La gauche du réel, nous la reconstruirons !» s’est emballée la candidate, sous les regards accablés des jeunes militants qui avaient pris la pose à ses côtés.

Au même moment, dans un coin de la salle, un notable socialiste, censé avoir participé activement à la campagne, avouait avoir décroché depuis longtemps. Plus précisément depuis… décembre dernier, quand la. versatile Hidalgo avait successivement rejeté, puis réclamé et finalement enterré l’hypothèse d’une primaire à gauche.

En attendant sa prochaine débâcle, la candidate ne peut même pas se réfugier dans son fief parisien. Il n’y en a plus. Avec 2,17 % des suffrages dans la capitale, l’élue fait à peine mieux que son score national de 1,75 %. Même pas un dixième de voix par vélo parisien !

La cycliste en chef en est désormais réduite à pédaler dans le vide à l’Hôtel de Ville, avec une majorité municipale en loques et des alliés écolos qui ont rassemblé trois fois plus de voix qu’elle. Sans parler des mélenchonistes, qui s’apprêtent à plumer ce qu’il reste de volaille socialiste aux législatives…

Même dans les bastions de la gauche, c’est le naufrage absolu pour Hidalgo. Son meilleur score d’arrondisse­ment atteint 2,91 % (dans le XIIᵉ). Et parmi les 899 bureaux de vote parisiens ? 51 voix sur 1 004 exprimées, soit 4,98 %, dans le premier bureau du XIIᵉ arrondissement — un quartier truffé de… couvents et de monastères. Pour se consoler, Anne Hidalgo peut toujours méditer sur cette nouvelle preuve d’amour des Parisiens : ils la chérissent trop pour l’envoyer à l’Élysée !


Article signé des initiales H. L. Le Canard Enchaîné 13/04/2022


Une réflexion sur “La masure branlante du PS

  1. bernarddominik 20/04/2022 / 15:53

    Le PS est devenu un groupuscule derrière le pcf que les socialistes avaient plumé avant de se faire eux mêmes phagociter par Macron, bien loin des idéaux de la social démocratie.
    Adieu.
    C’est tout de même triste.

Laisser un commentaire