Le labo Servier appelle à l’aide Irène Frachon

La pneumologue du CHU de Brest, Irène Frachon, qui, en 2009, avait réussi à faire interdire le Médiator de Servier en raison de ses graves effets secondaires, a dû se pincer.

Le 18 mars 2022, elle a reçu ce courriel : « Licenciements Servier Gidy, les collaborateurs ont besoin de vous. » Signé de quatre syndicalistes, il poursuivait : « La direction nous maltraite comme elle vous a maltraitée ainsi que les victimes du Mediator. Nous sommes (…) face à un employeur glacial et cynique. »

Étonnant quand on sait que responsables, syndicats et salariés ont toujours fait front commun, y compris au plus fort de la tempête Médiator.

Dans un autre e-mail, le 19 mars, les mêmes précisent : « Depuis le 30 juin 2016, la direction nous a fait savoir son projet de regroupement de toute la recherche et développement française du groupe Servier sur le site de Paris-Saclay. »

Or cette délocalisation, effective dès mars 2023, concerne 1 677 collaborateurs répartis sur quatre sites, dont certains se trouvent à plus de 100 km de Saclay : Iris à Suresnes (Hauts-de-Seine, 790 salariés), IDRS à Croissy (Yvelines, 550), Biologie à Gidy (Loiret, 67) et Technologie à Orléans (270).

Les salariés de ces deux derniers lieux redoutent « une amplitude horaire qui aura une incidence non négligeable sur la santé (…), l’impossibilité de déménager pour les collaborateurs installés depuis de nombreuses années dans la région Centre-Val de Loire et n’ayant pas le même pouvoir d’achat que les Parisiens ».

A Irène Frachon les auteurs du mail l’assurent : « Maintenant, nous comprenons la froideur, le mensonge que vous avez dû affronter. » Le 29 mars 2021, le laboratoire, c’est vrai, a été condamné pour « tromperie aggravée », ainsi que pour « homicides et blessures involontaires ». Le montant très modeste de l’amende (2,7 millions d’euros) ne l’a pas empêché de faire appel.


Article signé des initiales J. C. – Le Canard Enchainé.30/03/2022


2 réflexions sur “Le labo Servier appelle à l’aide Irène Frachon

  1. bernarddominik 06/04/2022 / 18:24

    Les salariés se rendent enfin compte qu’ils ne sont rien face à la volonté de gagner toujours plus des patrons.

  2. jjbadeigtsorangefr 06/04/2022 / 22:36

    Le monde du fric en pleine action. Quand va-t-on en finir? Dimanche est une première étape, ne pas la rater.

Laisser un commentaire