Tous aux abris

Mieux que les pastilles d’iode (en vente limitée dans les pharmacies)…

… l’abri antiatomique s’impose comme une valeur sûre face à la menace nucléaire. A condition de ne pas habiter en appartement (car il faut l’enfouir sous 1,20 mètre de terre) et d’avoir un peu de sous, le mètre carré n’étant pas donné (plus de 6 000 euros l’unité pour 14 m2 chez Amesis Bat, entreprise franco-belge leader du secteur). Si l’on a les moyens, mieux vaut s’offrir le 26-m2 pour 12 personnes sur trois étages à 116 000 euros, ce qui fait descendre le mètre carré à 4 500 euros. C’est de la bombe !

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les tarifs ont flambé de 40 %. Officiellement, c’est à cause du coût des matières premières. En vérité, c’est surtout parce que les commandes explosent. « Rien que le week-end où a débuté la crise ukrainienne, les visites ont augmenté de 500 % », raconte Enzo Petrone, dirigeant d’Amesis Bat (« Challenges », 16/3) .

Faute d’abri, le compteur Geiger peut au moins aider à prendre la mesure du danger. Sterillix vante ainsi son détecteur FS-600 ultra-compact, « indispensable dans une trousse à pharmacie ».Une grande, alors.

« Posséder un détecteur, souligne la marque sur son site Internet, c’est le seul moyen de savoir ce qui se passe réellement en cas d’accident nucléaire. L’Europe est la zone la plus nucléarisée du monde ; les réacteurs nucléaires sont en fin de vie ;[les] conflits [augmentent] dans le monde ; les gouvernements ne communiquent pas toujours à temps. »Et, les tranquillisants, ils sont vendus avec ?

La boîte solde sa petite machine à 149 euros, avec 20 euros de remise pièce pour un achat groupé de trois compteurs ou plus. L’appareil peut également être utilisé pour « contrôler le rayonnement sur les aliments et les objets du quotidien ». Tous au supermarché ! Mais attention : le produit est « en cours de réapprovisionnement », prévient la maison Sterillix.

Pour l’apocalypse, Poutine est prié, d’attendre un peu…


Article non Signé. Le Canard Enchainé. 23/03/2022


Laisser un commentaire