Basané, passe ton chemin

On s’en doutait un peu, mais là, c’est clairement démontré…

… il est plus difficile de se loger quand on est noir ou maghrébin. SOS Racisme a interrogé 136 agences immobilières en demandant à ses enquêteurs de se faire passer pour des bailleurs privés cherchant à louer mais refusant toute candidature de basané et autre « Subsaharien ».

Résultat, rendu public lundi : 70 agences ont refusé net, 32 n’ont pas souhaité faire de sélection mais ont laissé le propriétaire le faire, et 34 s’y sont collées elles-mêmes.

En clair : la moitié ou presque a accepté des pratiques racistes.

France Inter (21/3) a diffusé quelques extraits des échanges, et on rigole bien, quoique jaune. Il y a les pudiques, qui préfèrent rester dans un flou prudent :

  • « On ne fera pas de visites, si vous ne le souhaitez pas, de personnes de certaines communautés. »
  • Il y a les allusifs, pas la peine d’en rajouter, hein, on s’est compris : « On est dans un quartier assez aisé, et on ne peut pas placer n’importe qui… Voilà, je comprends complètement ce que vous voulez dire. »
  • Il y a les juristes, qui se veulent rassurants : « Généralement, ils n’ont pas les revenus, ils n’ont pas les garants, et je ne prends pas les garants étrangers, je ne prends que des garants français. »
  • Il y a ceux qui manifestent leur soutien, avec un enthousiasme maladroit mais touchant : « Je vous rejoins complètement. Entre la cuisine qui est différente, les religions qui ne sont pas pareilles, ça peut vite être le bazar. »
  • Et il y a ceux, méthodiques, qui devancent la demande : « Je le fais déjà dans la sélection de mes rendez-vous, je le fais automatiquement. »

La sanction, elle aussi, pourrait bien être automatique : la loi prévoit 45 000 euros d’amende, sans compter une petite peine d’emprisonnement…


Article signé des initiales A.-S. M. Le Canard Enchainé. 23/03/2022


3 réflexions sur “Basané, passe ton chemin

  1. bernarddominik 28/03/2022 / 21:43

    Et bien parfois ça se passe différemment un ami Farid de son prénom cherchait un logement près d’Aubagne il est très basané. Première visite et c’est OK.

  2. jjbadeigtsorangefr 29/03/2022 / 09:32

    Le racisme, autre plaie de cette civilisation du fric, règne en maître, ce problème existe dans les mêmes proportions pour l’emploi. Même si nous n’en somme plus là au niveau des sièges d’autobus il y a encore bien du travail pour arriver à ce qu’un être humain soit seulement considéré pour son existence en tant que tel.