Des tests Covid fictifs…

… pas si fictifs pour tout le monde, puisque facturés à la Sécu !

L’enquête (ultrasensible) se trouve entre les mains de la brigade de répression de la délinquance astucieuse.

Aprés l’ouverture d’une information judiciaire (17/12/2021), ces poulets de la PJ parisienne ont effectué, début janvier 2022, des descentes discrètes dans plusieurs pharmacies. Les coups de filet ont permis de saisir 800 000 euros en liquide dans l’une des officines. Ces biftons proviennent d’une énorme arnaque aux tests anti-Covid. En dix mois, selon une source proche de l’enquête, 22 millions d’euros ont été barbotés au nez et à la barbe de l’assurance-maladie (et par deux pharmacies seulement !).

Le mode opératoire est astucieux. Les apothicaires escrocs font croire à la Sécu que des médecins généralistes leur ont acheté des kits de tests antigéniques et se font rembourser la marchandise… sauf que celle-ci n’existe pas !

La plupart du temps, les toubibs cités par les aigrefins ne s’aperçoivent pas de la manip. Entre novembre 2020 et août 2021, une officine du 18e arrondissement de Paris a ainsi facturé 4 millions d’euros de faux test anti COVID.

Mais un autre potard du XIe arrondissement a fait encore mieux : 18 millions d’euros entre le 14 septembre et le 9 décembre 2021 ! Il avait déclaré comme réels à la caisse primaire d’assurance-maladie de Paris 3 129 158 tests fictifs.

Mieux que l’EuroMillions !

Pessimistes, les flics soupçonnent l’existence d’un réseau plus large. Il aura fallu qu’un médecin découvre qu’il avait « acheté » à son insu des milliers de tests pour que la Sécu se réveille et saisisse le procureur de Paris.

Ce dernier n’a pas souhaité en dire plus sur l’affaire. Quant à la CPAM, elle confirme au « Canard » avoir saisi le parquet de Paris après avoir « constaté des pratiques frauduleuses de facturation à l’Assurance maladie de commandes [de tests antigéniques] non délivrées » aux médecins.

La confiance règne.


Article signé des initiales D. H. et C. L. – Le Canard enchaîné. 19/01/2022


Une réflexion sur “Des tests Covid fictifs…

  1. Danielle ROLLAT 27/01/2022 / 15:06

    Ces charlatans doivent être interdits définitivement d’exercer leur « art » sauf en « tôle »… je veux dire s’ils sont condamnés et emprisonnés… dans le quartier commun.
    Les tests ont généré beaucoup de résultats, de paperasse, contraignant, par exemple, l’AP-HP à stocker des fichiers « sur un service sécurisé de partage de fichiers hébergé et utilisé par l’AP-HP — Des résultats d’examens de dépistage Covid 19 y étaient stockés à titre exceptionnel » Malheureusement ce service a été piraté, toutes nos coordonnées :identité, n° sécu, adresse, tel, et adresse électronique, données relatives aux tests et résultats violées  »

    – Chaque vaccination est enregistrée, transmise à la Sécu, nous assurant ainsi d’obtenir le certificat justificatif et d’acquérir le passe sur nos téléphones,
    – Mais en réfléchissant, ces crapules ne sont pas isolés… Il y a eu ces dernières années d’autres professionnels non médicaux qui facturaient aussi des actes non réalisés, des idoles locales, municipales ou politiques tombées de leur piédestal… comme tous ceux qui finalement « se font prendre par la patrouille » et c’est justice.

Laisser un commentaire