Je profite, tu profites !

Le maire de Luisant, petite commune limitrophe de Chartres, est sans étiquette.

Mais pas sans bienveillance pour une de ses fonctionnaires, qui, à la ville, est sa compagne.

La jeune femme, qui vient officiellement de quitter ses fonctions. Elle aura bénéficié jusqu’au bout, sur les deniers publics, de la générosité de son édile préféré.

Quand on aime, on ne compte plus.

Sûrement dotée de grandes qualités, Sophie D. aura réalisé une brillante et fulgurante carrière.

Recrutée en août 2014 comme « fonctionnaire stagiaire,: adjointe administrative de 2e classe », elle quitte la commune avec le titre de « responsable du service communication ». Le niveau de rémunération a évidemment suivi.

D’ailleurs, comme elle se trouvait être une employée modèle, elle a bien vite perçu systématiquement un maximum de primes, s’est vu attribuer des heures supplémentaires, y compris pendant le confinement, pendant un arrêt maladie et même pendant ses congés ! L’amour du travail, c’est beau…

Tout en se dépensant sans compter, elle trouvait le temps de passer des examens de la fonction publique. En juin 2019, elle réussit brillamment le concours d’adjoint principal de 2e classe (catégorie C de la fonction publique).

Un succès salué comme il se doit par M. le Maire, qui préside (hasard total) le centre de gestion départemental chargé d’organiser l’examen.

Quatre mois plus tard, sans doute pour célébrer ce triomphe, les deux tourtereaux officialisaient leur union par un pacs.

Le procureur de Chartres, visiblement peu sensible à la romance, n’a pas adressé ses félicitations mais a ouvert une enquête pour trafic d’influence, détournement de fonds et autres joyeusetés.

Les flics de la brigade financière d’Orléans ont déjà procédé à de multiples auditions et conduit plusieurs perquisitions.

Le couple n’est pas à la noce.


Article signé des initiales D. H. – Le Canard enchaîné. 19/01/2022


3 réflexions sur “Je profite, tu profites !

  1. bernarddominik 25/01/2022 / 17:57

    La justice fait son travail
    C’est très bien.
    Mais ils n’ont pas été bien malins.
    En général les maires préfèrent un échange de bons procédés avec une commune voisine, c’est moins visible.

  2. jjbadeigtsorangefr 25/01/2022 / 18:34

    Encore que celle-ci travaillait pas comme madame Fillon…

  3. Danielle ROLLAT 26/01/2022 / 19:02

    On ne joue pas avec l’argent des contribuables !
    J’ai SERVI l’Administration pendant 40 ans, dont 32 dans la Territoriale, avec un contrôle de Légalité de nos actes par la Préfecture, et paiement par le Trésorier Payeur (percepteur).
    Les propositions de promotion étaient examinées en Commission paritaire locale, avant d’être transmises, donc connues de l’autorité territoriale et de la direction administrative.
    Aujourd’hui les petites communes sont souvent reliées à un centre de gestion départemental, pour la gestion des carrières des agents ou à un syndicat intercommunal.
    Les délibérations illégales, les déroulements de carrière suspects doivent être annulés et les coupables virés !
    Il n’y a pas que des Fillon, des Balkany et des Maires de Luisant..
    Mais, j’oubliais, quand on aime, on ne compte pas…

Laisser un commentaire