Qu’est-ce que le métavers?

C’est un univers virtuel auquel on accède grâce à des grosses lunettes.

Avec elles, vous êtes coupé du monde extérieur et devant vos yeux défilent des images numériques censées vous procurer du plaisir. Puisque le dispositif est relié au reste du monde, vous pourrez rencontrer des personnes elles aussi connectées à l’autre bout de la planète.

Comment ne pas être époustouflé par une telle invention?

Dès qu’une innovation technologique apparaît, il faut être émerveillé. Soyez émerveillé, c’est un ordre !

Cet ébahissement obligatoire ne laisse aucune place à des questions stupides comme « à quoi ça sert ? », « est-ce vraiment indispensable ? », « combien d’énergie va-t-il falloir brûler pour faire tourner les serveurs, à travers le monde, qui alimenteront cette machinerie? ».

Si vous raisonnez ainsi, c’est que vous n’avez rien compris.

Le métavers, c’est l’avenir. Et votre avenir, ce n’est pas à vous d’en décider. D’autres plus intelligents que vous l’ont déjà fait à votre place.

Pour vendre ce nouveau gadget, il faut amadouer les réticents.

On diffuse alors au journal de 20 heures, comme ce fut le cas il y a quelques jours, un émouvant reportage dans une maison de retraite, où des personnes âgées au bout du rouleau et incapables de sortir se changer les idées ont été affublées de ces lunettes futuristes.

Enfoncés dans leur fauteuil, les seniors équipés de leur casque de science-fiction tournent la tête en tous sens en voyant défiler devant leurs yeux des images de Calcutta ou de forêts tropicales.

Quel salaud osera dire que le métavers est une escroquerie et voudra priver nos anciens d’un voyage virtuel où ils marcheront dans la forêt amazonienne ou nageront, à 95 ans, au milieu de la Grande Barrière de corail?

Si la séquence des petits vieux avec leur casque sur la tête ne vous a pas émus, il existe un plan B.

Les médias nous ont récemment montré un éleveur turc qui avait installé deux lunettes sur les yeux d’une de ses vaches laitières – une par oeil – qui diffusaient dans le casque des images de pâturages verdoyants.

Si vous n’avez pas été sensibles à l’argument de l’aide aux vieillards, vous ne pourrez pas ne pas l’être à celui-ci : depuis qu’elles ont un casque sur la tête, les vaches laitières produisent 5 litres de lait supplémentaires par jour !

Avec son élevage de 100 vaches, l’agriculteur n’a plus qu’à acheter deux lunettes par vache, soit 200 lunettes à près de 1 000 dollars l’unité, soit 200 000 dollars, mais qui seront vite amortis grâce à la merveilleuse surproduction de lait. Car, au bout du compte, c’est toujours l’argent qui gagne.

Que les personnes âgées dans leur Ehpad soient plus heureuses avec des lunettes sur la tête pour oublier leurs couches pleines de merde, que les tétines des vaches produisent davantage, fassent chuter le prix du lait et mettent sur la paille des milliers d’éleveurs, tout le monde s’en fout.

La seule chose qui compte pour les petites crapules comme Zuckerberg et tous ses suiveurs, c’est de trouver de nouveaux débouchés à leurs entreprises, et de créer pour cela des besoins totalement inutiles.

Avec leurs gadgets énergivores, ces voyous détruisent non seulement la planète, mais aussi la dernière chose qui semblait épargnée : l’intelligence humaine.

Quand ils auront liquéfié la cervelle de leurs consommateurs, que trouveront-ils encore à bousiller sur terre?


Riss – Charlie hebdo. 19/01/2022


2 réflexions sur “Qu’est-ce que le métavers?

  1. Pat 24/01/2022 / 22:06

    Et dire que beaucoup trouvent la théorie du complot farfelue ! Si on nous avait raconté ces « inventions inutiles et… leurs conséquences » il y a 50 ans, on ne l’aurait pas cru et pourtant…à coups de petites doses injectées…

  2. Danielle ROLLAT 26/01/2022 / 17:15

    Les c… çà osent tout, c’est même à cela qu’on les reconnait…

Laisser un commentaire