Avez-vous «Bouffé des briques»

C’est pourtant lourd les briques, ça devrait tenir l’estomac!

Pourquoi cette expression pour dire qu’on n’a rien à manger ? C’est qu’il s’agit d’une erreur d’interprétation : ces briques-là ne sont pas des matériaux de construction mais des miettes, des fragments, des riens du tout… Le mot est « emprunté au moyen néerlandais « bricke » (qui signifie « morceau ») mot de la famille de l’allemand brechen « briser » (Bloch & Wartburg).

P. Guiraud explique : « brique », « miette » est un des nombreux auxiliaires de la négation, qui survivent dans les dialectes; on dit dans le Nord : ne… brique, « ne… pas »; et par conséquent « il ne mange brique »; ce qui est devenu avec l’ellipse de « ne » propre à la langue populaire « manger brique » et « bouffer des briques ».

« Bouffer des fragments »… Autant dire des « clopinettes » !


Claude Duneton – Extraits du livre « La puce à l’oreille »


Une réflexion sur “Avez-vous «Bouffé des briques»

  1. Danielle ROLLAT 21/01/2022 / 18:58

    Dans les Ardennes, on dit : »manger des briques, à la sauce cailloux.. »

Laisser un commentaire