Les P.O. – 2/1

Suites de visites dans les Pyrénées-Orientales

Rattaché au bourg d’Olette, le hameau d’Evol est dominé par l’ancienne forteresse des vicomtes de So et le clocher de son église romane. L’identité montagnarde marque encore le village aujourd’hui par l’activité pastorale et les maisons aux murs de schiste et toits de lauzes dont la taille occupait les habitants l’hiver.

Comme d’Hab… pour voir en grand ou en diaporama … un clic !

Collection personnelle, Photos MC, Droits réservés, Appareil Sony Alpha 500 (Zoom 18/55 ou 55/200). Temps d’hiver, avec quelques rayons de soleil.


5 réflexions sur “Les P.O. – 2/1

  1. jjbadeigtsorangefr 06/01/2022 / 17:33

    Bien des ressemblances avec l’Ardèche…

  2. marie 06/01/2022 / 18:20

    Bonsoir Michel, c’est superbe
    Merci pour le partage
    Bonne soirée
    Amitiés
    MTH

    • Libres jugements 07/01/2022 / 09:39

      Bonjour et merci Marie pour ton commentaire
      En te souhaitant la réalisation de beaucoup de vœux pour cette année 2022
      Amitiés
      Michel

  3. Danielle ROLLAT 12/01/2022 / 19:41

    Très belle région pour les amoureux des vieilles pierres.

    • Libres jugements 13/01/2022 / 10:13

      Bonjour et merci Danielle pour tes commentaires toujours avisés.

      En ce qui concerne la région des PO, nous devons dire ma femme et moi que nous sommes parfaitement hostiles à toute cette côte du Languedoc parfaitement fabriqué de HLM de mobiles homes, de supers campings, Ou de ce genre de villa de bord de mer « matuvu » (m’as-tu-vu) aux portails et volets clos le plus souvent, hors périodes estivaux.
      C’est vrai que l’hôtel où nous étions, au Cannet Roussillon, un des rares ouvert à l’année, pratiquant hors saisons et vacances scolaires, des tarifs fort raisonnables, équipé d’une restauration très correct en qualité et prix que nous utilisions que le soir, ne se trouve pas avec un tel rapport qualité prix, plus avant dans les terres en cette période, d’où le choix raisonné de ma femme.

      Pour le reste, hors une grande partie de la côte, le département des Pyrénées orientales est vraiment à sillonner et surtout ne pas hésiter « à se perdre » sur de petites routes non signalées pour découvrir des lieux ou l’authenticité est encore présent. Quant aux « caves » nous ne sommes pas des « visiteurs » assidues, bien que boire de temps à autre quelques bons verres et l’apprécier, est bien sûr dans nos cordes.

      Avec toute mon amitié.
      Michel

Laisser un commentaire