Contre la Covid : rester vêtu.

Bientôt il faudra pour tenir nos pantalons, porter ceinture et bretelles… et peut-être à l’avenir, ajouter une deuxième ceinture au cas où !

Explications : avant les élections le gouvernement attend de ses administrés, l’extrême docilité en tous points.

Le petit doigt sur le pli du pantalon, ne suffira pas, le oui, bien sur m’sieur l’agent qu’jai mon pass… qu’d’chi… Vous allez pouvoir mettre tout cela dans une case : « PLUS LE DROIT ».

J’ai dit… Macron, Véran, le Comité scientifique, le… mais non, bon sang, juste l’application de la règle de la finance, il ne faut surtout pas que l’économie s’arrête, que les entreprises perdent des sous, que les actionnaires perdent des rentrées, alors que par ces temps de circulation du virus, le cumul de pépettes n’a jamais été aussi important, d’autant que les salaires sont au plus bas, grâce aux artifices, décrets et lois dictés par le Manu banquier Élyséen.

Non, ce n’est pas un propos ajouté, anti vaccination, c’est que trop c’est trop, trop prendre les citoyens pour des cons, trop d’interdictions de ceci de cela, trop d’incohérences dans les décisions…

À bien y réfléchir, si le système de santé n’avait pas été mis en péril antécédemment pour raisons financières, si les brevets des laboratoires n’étaient pas uniquement tournés vers la rentabilité immédiate pour nourrir les actionnaires, mais de poursuivre une recherche destinée cette fois à éradiquer vraiment cette pandémie mondiale au lieu de se contenter de revendre encore et encore des doses de vaccins-profits avant tout…

Alors oui, marre de ces destructions, de ces imprévoyances, marre de toutes ces conneries et annonces contradictoires, de ce temps perdu, de ces obligations sanitaires qui ne résolvent rien. Alors, prêt pour : CEINTURE(S) ET BRETELLES !

MC


Et si être vacciné ne suffisait pas pour entrer dans certains lieux? Le gouvernement réfléchit à une mesure déjà en vigueur en Allemagne, Suisse et Autriche.

PASS VACCINAL – Le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal sera examiné en commission à l’Assemblée nationale mercredi 29 décembre et doit entrer en vigueur le 15 janvier.

Dans le détail, ce projet de loi transforme le pass sanitaire en pass vaccinal « pour l’accès aux activités de loisirs, aux restaurants et débits de boisson, aux foires, séminaires et salons professionnels ou encore aux transports interrégionaux », notamment ferroviaires.

La seule présentation d’un test négatif demeure en revanche valable “pour l’accès aux établissements et services de santé et médico-sociaux”. 

Mais le gouvernement se réserve toutefois la possibilité d’exiger un “cumul de justificatifs”, c’est-à-dire un test négatif en plus d’un certificat de vaccination, lorsque “l’intérêt de la santé publique et l’état de la situation sanitaire” pourraient le justifier.

Contacté par Le Parisien ce jeudi 23 décembre, le ministère de la Santé confirme vouloir “prévoir” cette possibilité, qui s’inspire de mesures déjà en vigueur en Allemagne, en Suisse ou en Autriche. Dans ces pays, le pass vaccinal est actif depuis plusieurs semaines, sous la forme d’une règle appelée 2G: “geimpft” (vacciné) ou “genesen” (guéri).

En Allemagne, la règle 2G plus

Mais certains lieux vont plus loin, imposant la règle 2G plus: un pass vaccinal accompagné d’un test négatif. Toutefois, si la personne a déjà reçu sa troisième dose, un certificat de vaccination suffit. 

Même si le risque est réduit par rapport aux non-vaccinés, cette mesure part du constat que les personnes vaccinées peuvent aussi être infectées.

Mais quels sont les lieux qui seraient concernés? Selon l’épidémiologiste Antoine Flahault, directeur de l’Institut de santé globale de Genève, interrogé par Le Parisien, il pourrait s’agir des “bars, restaurants, discothèques, clubs de fitness ou TGV pendant au moins 3 heures”, ce qui est déjà le cas chez nos voisins germanophones.

Face à la cinquième vague de l’épidémie de Covid-19 et l’arrivée du variant Omicron sur le territoire, le gouvernement avait annoncé le 17 décembre la transformation du pass sanitaire en pass vaccinal d’ici la fin janvier. 

Mais, mardi, il a choisi d’accélérer le calendrier avec un Conseil des ministres exceptionnel, puis l’examen du projet de loi dans la même semaine pour une entrée en vigueur le samedi 15 janvier, selon le texte.


Le HuffPost – Source (Accès libre)


2 réflexions sur “Contre la Covid : rester vêtu.

  1. bernarddominik 24/12/2021 / 19:57

    Plus il y a de vaccinés plus il y a de malades.
    D’abord, on nous dit vaccinés vous serez protégés à 98% de la maladie.
    Puis devant le nombre de vaccinés malades, on nous dit « oui, mais c’est moins grave » mais il s’avère que 63% des décès sont des gens vaccinés, alors, dans un premier temps, pris au dépourvu ils nient, mais ils ne pourront nier longtemps, alors après la troisième dose, une quatrième puis une cinquième.
    Cependant, les chiffres sont têtus vaccinés ou pas ils sont malades, vaccinés ou pas ils peuvent mourir.
    Alors à quand la vérité : les vaccins ce n’est pas une affaire de santé, mais de fric

  2. jjbadeigtsorangefr 25/12/2021 / 18:28

    On ne sait qui croire mais les vaccinés sont moins exposés que les autres, alors on se vaccine ……………..

Laisser un commentaire