Info : rien qu’une info 1

À chacun d’avoir son appréciation personnelle…

Valérie Pécresse, ses amis LR sont ses meilleurs ennemis.

Trop molle pour les uns, son parti en voie de « zemmourisation » pour les autres, Valérie Pécresse est loin de faire l’unanimité parmi les militants LR. C’est particulièrement vrai en région PACA, où la candidate LR a été rebaptisée Valérie « Traîtresse ».

« Gardez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge… », comme disait Voltaire.

Démissions, passe d’armes, engueulades, les militants des Républicains des Alpes-Maritimes et du Var (départements ou Éric Ciotti a recueilli plus de 36% contre 25% au niveau national). ouvrent le champ de tous les coups tordus à Valérie Pécresse l’élue lors du congrès LR. […]

« Cétait le baiser de Juda à Jésus, murmure Nicole, enseignante à Cagnes-sur-mer, pas question de voter pour elle. »

À ses côtés, Léo, 24 ans, étudiant, ne jure plus que par Zemmour : « Il est le seul à affirmer que l’islam est incompatible avec la République. Il a raison : le grand remplacement est en marche… »

À quelques dizaines de kilomètres de là, dans une brasserie de Fréjus, d’autres fans de Ciotti, lors d’un repas bien arrosé des mots fusent : « Trop d’immigrés, trop de trop de femmes voilées, entonne Eric, électricien, 54 ans, ancien électeur de Fillon. Au moment du dessert, les langues se délient un peu plus. « Valérie Pécresse ?  C’est une énarque, une bourgeoise, une professionnelle de la politique, l’épouse d’un grand patron, claironne Aimée, sans emploi. Elle ne comprend rien aux aspirations du peuple. »

Du côté de l’état-major LR, les démissions s’accumulent.

Après celle de Renaud Muselier ce sont les proches de Christian Estrosi qui prennent la tangente : Philippe Pradet, ex-maire de Nice, Pierre-Paul Léonelli, puissant patron de la majorité LR régionale, Véronique Borré, vice-présidente du Conseil régional, Joseph Ségura, maire de St-Laurent du Var, tous écœurés par un parti « trop ciottisé », comprendre « trop zemmourisé ».

Ils ont plié bagage pour se ranger derrière Édouard Philippe et son nouveau parti Horizons.

Quant à Hubert Falco, indétrônable maire de Toulon, qui appelle à voter Macron.


D’après Claude Ardid. Charlie hebdo Web. Source (extraits)


12 réflexions sur “Info : rien qu’une info 1

  1. marie 12/12/2021 / 14:16

    Bonjour Michel, je ne suis pas loin de partager ce surnom !!!
    Bon dimanche
    Amicalement
    MTH

    • Libres jugements 12/12/2021 / 14:26

      Merci Marie, pour ton commentaire
      Mais alors que reste-t-il ?
      Et ne me dis pas que tu vas être d’accord avec Macron, celui qui se glorifie ce jour du résultat Archi truqué de la Nouvelle-Calédonie…
      De celui qui se moque sans cesse des Français. L’éventail est large quitte à voter blanc.
      En souhaitant un bon dimanche à toi et ta famille.
      Amitiés
      Michel

  2. Jean Claude Divet 12/12/2021 / 15:00

    Salut Michel !!
    Que LR lave leur linge sale, c’est leur problème. ça leur fera les pieds.
    Pour moi, comme je le dis depuis longtemps, le seul programme qui tient la route c’est celui de la FI.

    • Libres jugements 12/12/2021 / 16:11

      Bonjour et merci Jean-Claude pour ce commentaire.
      Pour ma part, je sais ce que je voterais au premier tour.
      Si les pronostics se révèlent exacts, certainement blancs au deuxième… sauf si l’on se retrouve avec un duel droite, extrême droite.
      Bonne journée à toi et ta famille
      Cordialement
      Michel

      • Jean Claude Divet 12/12/2021 / 17:36

        Moi aussi au deuxième tour si on me propose entre la peste et le choléra, je voterai blanc.

        • luc nemeth 15/12/2021 / 11:11

          Bonjour.
          A toutes fins utiles je vous rappelle qu’en France le vote n’est pas obligatoire. Quant à voter blanc c’est « urner » dans l’eau puisque ce vote est décompté mais non pris en compte. En d’autres termes si A a obtenu 30%, B 30%, et le blanc, 40%, le résultat final est : A = 50%, B = 50%.
          Cordialement

          • Libres jugements 15/12/2021 / 16:19

            Parfaitement exact Luc.
            Reste que lorsqu’on vous demande de choisir entre la peste ou le choléra, il n’y a que deux solutions. Voter blanc ou s’abstenir.
            S’abstenir on voit ce qu’il en est, avec la Nouvelle-Calédonie.
            Voter blanc, c’est effectivement prendre une position qui n’est pas prise en compte alors qu’en vérité c’est une forme de désaccord envers les prétendants à ce poste.
            Cordialement
            Michel

          • Jean Claude Divet 15/12/2021 / 17:45

            Je suis d’accord avec toi.
            Mais l’abstention c’est pire.
            En votant blanc l’électeur se sent concerné puisqu’il a fait l’effort de se déplacer. Ce qui n’est pas normal c’est que le vote blanc n’est pas reconnu comme il devrait l’être. Je suis entièrement d’accord avec le commentaire de Michel. Si toutefois les nombreux abstentionnistes retournaient voter ça changerait la donne. Les abstentionnistes favorisent le pouvoir en place. C’est pourquoi on se retrouve depuis quelques années à choisir entre la peste et le choléra. Nos gouvernants cultivent l’abstentionnisme en donnant une très mauvaise image des politiques. « Tous pareils, blanc bonnet, bonnet blanc » Tu as dû entendre cette réflexion souvent. Mais ce n’est pas arrivé tout seul. Certains politiques ont tout fait pour que les électeurs ne s’intéressent plus aux élections et à la politique en général. Et pour terminer ils ont également cultivé le fatalisme.

  3. Danielle ROLLAT 12/12/2021 / 21:34

    idem pour moi.

  4. jjbadeigtsorangefr 13/12/2021 / 10:18

    Je voterai Fabien Roussel et pas seulement parce qu’il a le même prénom que l’un de mes fils…
    Comme il sera au deuxième tour, je n’ai pas à me creuser la tête…
    HiHi

    • Libres jugements 13/12/2021 / 14:10

      C’est vrai, même que le père Noël existe, tout comme les elfes, les alchimistes, …
      Amitiés
      Michel

Laisser un commentaire