La France, petit bout de rien

La France, rien qu’un confetti dans le monde…

Tous les candidats à la prochaine présidentielle — tous, malgré certaines apparences restent enfermés dans la si « petite prison » nationale ; il faudrait des pensées neuves, ils n’en ont aucune, ou de vieilles. E pur si muove ! Et pourtant, le monde réel bouge et affronte déjà ce que nous parvenons à tenir à distance. Pour quelques années du moins.

Au Maroc, le Moulouya, fleuve de 600 km, descend du Moyen Atlas et se jette en Méditerranée, près de la ville de Saïdia, non loin de la frontière algérienne.

Des ornithologues du monde entier sont venus admirer les oiseaux de son delta, classé par les spécialistes site d’exception. Mais le fleuve est désormais à sec, peut-être pour la première fois de son histoire. On lui a tiré toute son eau. Et il pleut de moins en moins. La mer remonte de 15 km dans son cours et détruit les sols par le sel. Les paysans abandonnent.

En Iran, pays où règnent les mollahs avec le succès qu’on sait, la rivière Zayandeh-roud ne coule plus. Depuis vingt ans. L’eau ne passe plus sous le Si- o-se-pol, ce pont génial aux 33 arcades et double niveau, bâti il y a plus de quatre siècles. Ispahan et ses 6 millions d’habitants sont en deuil, et le font savoir, malgré les risques.

Une grande manifestation populaire vient d’avoir lieu, où l’on a vu paysans et citadins, par milliers, réclamer le retour de l’eau.

Les mollahs promettent la lune, mais comment faire? L’eau est distribuée en amont pour irriguer les pistachiers et abreuver par canal d’autres villes, comme Kerman. Tout l’Iran est frappé par la pire sécheresse depuis des décennies. Tout l’Iran est menacé de devenir un désert.

On se souvient que l’Irak voisin, a mené un conflit de huit ans — 1980-1988— contre l’Iran, qui aurait fait 1 million de morts, dont beaucoup d’adolescents. Pour rien, aux dernières nouvelles.

Eh bien, le climat, cette autre guerre, est en train de détruire la province de Ninive, berceau mésopotamien de l’agriculture, voici 10 000 ans. En 2020, comme il y avait plu, on a pu récolter 927 000 tonnes de blé. Mais 89 000 seulement en 2021, à cause d’une sécheresse qui a transformé des milliers d’hectares en poussière dans le vent (1).

Comme de juste, des paysans fourbus et désespérés quittent leur terre pour n’y plus revenir. Mossoul, éphémère « capitale » de Daech entre 2014 et 2017, étend ses frontières et ses bidonvilles pour laisser place aux réfugiés du dérèglement climatique.

Le Vietnam, qui aura connu trente ans — 1945-1975 — d’une guerre horrible avant de se vendre au tourisme de masse et à Burger King, innove encore. Cette fois, il s’agit d’égaler Las Vegas en transformant l’île de Phu Quôc en un gigantesque mouroir à touristes (2).

L’île, dans le sud-ouest du pays, fait une cinquantaine de kilomètres de long et compte 150 km de côtes, avec des plages qui furent somptueuses. Elle aura sous très peu (les premiers visiteurs sont déjà là) 40 000 chambres d’hôtel. On pourra jouer au golf (sinon, à quoi bon?) se promener dans une gondole comme à Venise, et même aller voir des girafes au zoo. L’île était inscrite comme « réserve mondiale de la biosphère » par l’Unesco depuis 2006.

Le delta du Mékong voisin bat des records de sécheresse et de salinisation de ses sols. Mais s’il y a beaucoup d’argent pour les gondoles, il n’y en a pas pour les écosystèmes.

Auparavant, les arriérés locaux pêchaient et cultivaient du poivre vert. Ils ouvriront les portes et referont les lits.

Et la France?

Nous exportons légalement des centaines de tonnes de pesticides interdits dans l’Union européenne. Vers ces gens de si peu qu’on trouve en masse au Brésil, en Afrique, en Asie (3).

Et la France?

L’ancien candidat Vert à la présidentielle, Alain Lipietz, accorde un entretien au journal Le Point (4) Le voici qui déclare, plusieurs décennies après des alertes pourtant limpides : « Il faut lutter contre la malbouffe. C’est la priorité numéro un, avant même le climat ! » Avant le climat ?

Confetti, quand tu nous tiens.


Fabrice Nicolino – Charlie Hebdo – 01/12/2021


  1. twnews.ch/dz-news/en-irak-la-detresse-des-agriculteurs
  2. lecourrier.vn/vingroup-inaugure-un-super-complexe-de-tourisme-et-de-divertissement-a-phu-quoc/919750.html
  3. lemonde.fr/planete/article/2021/11/184-europe-exporte-des-milliers-de-tonnes-de-pesticides-tueurs-d-abeilles-pourtant-interdits-sur-son-sol 6102474 3244.html
  4. lepoint.fr/politique/alain-lipietz-emmanuel-macron-fait-du-greenwashing-20-11-2021-2452893 20.php

Laisser un commentaire