Le plumitif recrute large

À mesure que la campagne se rapproche, des soutiens de Zemmour, de plus en plus frais, sortent du bois. Ainsi de la très pittoresque Famille gallicane, un groupuscule de l’Indre comptant plusieurs dizaines de membres — racistes, suprémacistes, survivalistes —, qui, comme l’a raconté le site StreetPress (4/11), s’amusent à tirer en forêt sur des caricatures de Juifs, de Noirs ou de musulmans.

« Autant connaitre la clique l’entourant ». MC

Dessin d’Aurel – Le Canard Enchainé, 17/11/2021

Ces nazillons, qui ont leur canal sur la messagerie Telegram, sont soutenus par d’autres nazillons, regroupés sous l’appellation « Les Vilains Fachos 2.0 » : LVF, donc, comme les initiales de l’organisation dont les combattants opéraient, pendant la guerre, sous l’uniforme militaire allemand, puis SS…

L’Indre et ses mystères

Via Telegram, toujours, ces joyeux drilles menacent de mort les députés LFI Jean-Luc Mélenchon et Danièle Obono (ils ont porté plainte) ou célèbrent Brenton Tarrant, le terroriste d’extrême droite qui, en 2019, a tué 51 musulmans à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, « un sportif dont le palmarès jusqu’à ce jour reste inégalé (jusqu’à quand ?) ».

Ces dernières semaines, la Famille gallicane s’est prise de passion pour Zemmour, dont elle colle les affiches.

Sitôt leurs occupations en forêt rendues publiques, Stanislas Rigault, président de Génération Z, comme Zemmour, a assuré sur BFM que les tireurs avaient été « immédiatement dégagés du mouvement ».

Quelques heures plus tôt, un membre de son équipe passait pourtant un coup de fil (dont l’enregistrement, piraté, a fuité) à l’un des chefs de la « famille » pour l’assurer qu’il tenait à ce qu’ils « bosse[nt] ensemble dans les semaines à venir ». Touchant…

Spike Groen, maire (LR) de Saint-Gilles et animateur du comité de soutien à Zemmour dans l’Indre, n’avait pas manqué non plus de fustiger, dans la « Nouvelle République du Centre » (5/11), ces amateurs de massacres. « Ce sont des personnes extrêmement lâches. Je ne savais pas qui ils étaient ».

Contrairement à ce qu’il a affirmé, cependant, l’édile connaît assez le groupuscule pour avoir envoyé un message agrémenté d’un smiley « mort de rire » à l’un de ses dirigeants, assorti d’un petit mot : « Vous faites la une avec la Famille gallicane et tu n’imagines pas les emmerdes que j’ai. » A cause des gauchistes de LR ?

Créée au printemps, l’association de financement de parti Les Amis d’Eric Zemmour vient, elle, de déménager. Elle a quitté le populaire Xᵉ arrondissement de Paris pour le XVᵉ, rue de l’Abbé-Groult.

Plus chic ! Aux manettes, deux transfuges proches de Marine Le Pen et du Rassemblement national, qui ont franchi le Rubicon pour participer à la levée de fonds du polémiste.

La chute d’Usher

A présent président de l’assoce, l’énarque et ex-conseiller d’Etat Vincent Usher est passé par le collectif de hauts fonctionnaires Les Horaces, lequel fournit en notes la cheffe du RN, Marine Le Pen, depuis la présidentielle de 2017.

Le secrétariat général, lui, a été attribué à Hugo Gagnieu, ex-candidat RN aux municipales à Givors et ex-directeur de campagne régionale, de Nicolas Bay en Normandie.

Pour améliorer la levée de fonds, Zemmour, selon « Libé » (16/11), a recruté Tristan Mordrelle, bien connu des cercles révisionnistes et fils d’Olivier, collabo condamné à mort à la Libération.

Autre soutien de Zemmour : Samuel Lafont, chargé de la communication numérique, qui tweete plus vite que son ombre et multiplie les hashtags #LesFemmesAvecZemmour, #JeSoutiensZemmour, etc.

Cet ex de La Manif pour tous et de la campagne de Fillon contribue aussi à lever des fonds.

Cocasserie notable : en dépit de toutes ses occupations, il demeure l’attaché parlementaire de la sénatrice LR Joëlle Garriaud-Maylam.

Plus étrange en­core, nul ne s’est offusqué, chez les Républicains du Sénat, de le voir continuer d’être payé par LR pour promouvoir celui qui sème la zizanie dans les rangs du parti de droite…


Jérôme Canard– Le Canard Enchainé – 17/11/2021