«Le Figaro» fait la pub de son écrivain en congé !

En lieu et place des traditionnelles pubs du groupe LVMH pour Vuitton ou Dior, la dernière page du « Figaro » accueillait, le 10 novembre 2021, une réclame pour un produit de la maison tout aussi connu mais d’un genre moins clinquant : sur un fond bleu-blanc-rouge, une pub géante pour Zemmour et son bouquin de campagne, flanquée du slogan « Il ose dire ce qu’il pense, osez lire ce que vous pensez. »

Que pense Alexis Brézet, le patron des rédactions du « Figaro », de ce joli coup de pub politique d’un « écrivain » dans son journal, duquel il s’est mis en congé ?

Questionné le jour même par la société des journalistes (SDJ), Brézet s’est livré au grand numéro de faux derche du moment. « Bien évidemment, « Le Figaro » n’héberge pas de publicité politique », a-t-il expliqué à ses troupes. Avant de spécifier, à toutes fins utiles, qu’il n’y aurait pas non plus de « publicités pour des livres de candidats pendant la campagne électorale ».

Pardon, oui : il est vrai que Zemmour n’est pas candidat. Un tel scoop n’aurait pas échappé à un grand patron de presse.

Sans solde mais avec sous

Un patron qui n’est pas allé jusqu’à préciser combien le polémiste avait payé sa page de pub, se contentant de jurer qu’il avait « réglé le tarif habituel ». Ce qui ne serait pas très confraternel : Zemmour est, depuis deux mois et demi (1er septembre), un malheureux gratte-papier en congé sans solde, et la plaquette de la régie publicitaire du « Figaro » affiche des tarifs prohibitifs.

La dernière page du cahier principal du journal coûte tout de même 198 000 euros !

Mais il faut croire que ça vaut le coup. Désormais, la trombine de Zemmour apparaît même dans « Le Figaro » où il ne travaille plus. Et alors qu’il n’y était déjà pas trop mal représenté : depuis qu’il a déserté son bureaù, selon un décompte de la SDJ, plus de 220 articles ont été consacrés à ce bon camarade par le journal de Dassault et son site Internet, ce qui fait tout de même une moyenne soutenue de trois papiers par jour.

Qu’est-ce que ça va être quand il sera candidat !


Christophe Nobili – Le Canard Enchainé – 17/11/2021