Énergie propre : mon œil !

Après les TOTOS Z’électriques propres (pas propres en réalité !), v’la-t’y-pas qu’les ZEOLIENNES présentent des problèmes de recyclages… Ben mon vieux, vous m’en direz tant. Alors quoi, le vert écolo, c’est pas si pur que ça !

Éoliennes : le casse-tête du recyclage

Après la première phase de l’installation des éoliennes, il est déjà temps d’évoquer leur recyclage. Après 25 ans à tourner, les éoliennes sont jugées trop fragiles, ou plus assez puissantes par rapport aux nouveaux modèles. 

Si le problème commence tout juste à se poser en France, le parc éolien étant encore récent, toute une filière de recyclage s’est déjà mise en place en Allemagne.

« Selon la météo, il nous faut entre cinq et six heures pour tout démonter », indique Harald Gruben, responsable projet chez KSR Wind Solutions. L’opération est délicate : deux grues géantes et une dizaine d’ouvriers par éolienne sont mobilisés.

Un recyclage rentable

L’acier contenu dans le mat peut rapporter gros, car il est facilement revendu afin d’être fondu à nouveau. « Il y a quatre semaines, on a atteint des prix record, 420 euros la tonne d’acier », assure Harald Gruben. 

Les pales de l’éolienne, fabriquées en matériaux composites, sont plus difficiles à recycler. La filière de recyclage devra se développer rapidement en France, puisque la loi imposera dès 2022 que 90% du poids des éoliennes démantelées soit recyclé. 

2 réflexions sur “Énergie propre : mon œil !

  1. bernarddominik 16/11/2021 / 09:12

    Il faudra renoncer aux matériaux composites qui peuvent être remplacés par de l’aluminium mais avec un moindre rendement. Mais peut-être faudra t il accepter un rendement légèrement plus faible pour un recyclage plus complet. Notre société industrielle a du mal à accepter cette réalité. Les avions en composite consomment moins de carburant mais sont impossibles à recycler, là aussi il faudra trancher, quitte à aller moins vite.

  2. Danielle ROLLAT 16/11/2021 / 21:16

    Michel et Bernard : devant ces questionnements, mon regretté père aurait vraisemblablement dit : « çà devait arriver, c’est le retour de manivelle ! »

Laisser un commentaire