Le hijab rend libre !!!

Il est peu probable que, depuis sa geôle iranienne où elle purge une peine de trente-trois ans de prison (assortie de 148 coups de fouet) pour « incitation à la débauche », Nasrin Sotoudeh ait pu voir la récente campagne de promotion du hijab concoctée par le Conseil de l’Europe.

C’est heureux. Car cette avocate, condamnée en mars 2019 par un « tribunal révolutionnaire » de Téhéran pour avoir défendu des femmes qui refusaient de porter le voile islamique, aurait sans doute cru cauchemarder en lisant, sur le site et les réseaux sociaux de l’institution paneuropéenne dont dépend, entre autres, la Cour européenne des droits de l’homme, que « la liberté est dans le hijab »

Certes, le Conseil de l’Europe n’en est pas à une contradiction près. Cette organisation intergouvernementale, qui regroupe 47 États et dont le siège est à Strasbourg, entend oeuvrer à la protection des droits humains et au renforcement de la démocratie, tout en abritant en son sein la Russie de Poutine et la Turquie d’Erdogan. Mais jusqu’ici, elle n’était pas allée aussi loin dans l’aberration, niant les valeurs d’égalité et d’émancipation censément défendues par l’Union européenne et se faisant le relais d’une idéologie religieuse et politique qui assigne les femmes à un rôle subalterne et va jusqu’à les emprisonner (quand elles ne sont pas lynchées sans autre forme de procès) si elles ne se soumettent pas.

Propagande intégriste

En effet, la campagne que le Conseil de l’Europe a décidé de lancer fin octobre afin de « sensibiliser à la nécessité de respecter la diversité et l’inclusion et de combattre tout type de discours de haine », ce qui est un peu jargonneux mais fort louable, s’avère n’être qu’une succession d’affiches de propagande pour le versant le plus rigoriste et rétrograde de l’islam. On y voit des femmes strictement voilées qui affirment tout sourire que « la beauté est dans la diversité comme la liberté est dans le hijab », qu’« accepter le hijab c’est apporter la joie » ou encore que « le foulard fait partie de moi, il fait partie de mon identité ». Rappeler qu’en Europe les musulmanes sont libres de porter le voile (ou de ne pas le porter, contrairement aux pays sous régime islamiste), dans le respect des lois en vigueur dans chaque pays, est une chose, dire qu’il fait partie de leur « identité » et qu’il leur apporte « la joie » en est une autre.

Sous couvert de lutter contre les insultes ou les agressions que peuvent subir certaines femmes musulmanes, le Conseil de l’Europe se livre au prosélytisme religieux le plus éhonté pour la frange la plus extrémiste de l’islam, et signe une campagne qui ressemble à un copier-coller d’un tract des Frères musulmans. C’est d’ailleurs sans aucun doute le cas, puisque l’association islamiste pratique depuis longtemps via certaines de ses « filiales » un intensif (et de toute évidence fructueux) lobbying au sein des institutions européennes pour faire avancer sa cause.

À la demande de la France, la campagne a été suspendue. C’est le seul pays de l’Union européenne à s’en être indigné… Et, sans surprise, à l’intérieur de nos frontières, ce sont encore la droite et l’extrême droite qui sont montées au créneau pour la dénoncer, avec un tombereau d’arrière-pensées nauséeuses. La gauche, à l’exception du PS, de quelques personnalités isolées et de certaines associations féministes, leur a une fois de plus abandonné la parole en observant un silence de moine cistercien sur le sujet. Pourtant, Mélenchon rate rarement une occasion de se défouler sur l’Europe…

Là encore, on ne va pas faire semblant d’être étonné. Il n’y a plus rien à attendre de cette gauche-là. Et on ne peut plus imaginer que c’est uniquement par cynisme électoral. À ce niveau, c’est un vrai positionnement politique. Elle a sciemment choisi le camp des bourreaux des femmes, des homosexuels, des laïques, des libres-penseurs… et des musulmans.


Gérard Biard – Charlie Hebdo Web – Source

2 réflexions sur “Le hijab rend libre !!!

  1. bernarddominik 15/11/2021 / 08:53

    Une honte. Et un sacré coup de pouce à Zemmour.

  2. jjbey 15/11/2021 / 10:14

    Une honte dénoncée par la PCF.

    Le Hijab n’est pas interdit en France, chacun étant libre de s’habiller comme il (elle) le veut.
    La loi interdit de circuler masqué, chacun devant pouvoir être reconnu(e).

Laisser un commentaire