Un million d’offres sur Pôle emploi, vraiment ?

Sur sa page d’accueil, le site de Pôle emploi annonce proposer plus d’un million d’offres d’emploi. Oui, mais que valent-elles vraiment ?

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/gerer-sa-carriere/video-un-million-doffres-sur-pole-emploi-vraiment_4823751.html#xtor=EPR-502-[newslettervideo]-20211029-[video1]

Le nombre d’offres d’emploi atteindrait le million, un record : la nouvelle a été reprise un peu partout ces dernières semaines. Même Valérie Pécresse, candidate à l’investiture LR à la présidentielle, l’affirmait sur France 2 fin septembre : “aujourd’hui, nous avons près d’un million d’emplois qui ne sont pas pourvus dans le secteur privé”.

Voici comment le site internet de Pôle emploi dépasse la barre du million d’annonces. Prenons une offre d’emploi : un poste de directeur des soins dans un établissement de Bezons, dans le Val d’Oise. Surprise : la même annonce, pour un seul poste, revient… pas moins de 6 fois ! Et autant de renvois vers différentes plateformes, partenaires de Pôle emploi.

Car parmi le million d’offres affichées sur le site de Pôle emploi, moins d’un quart sont effectivement des annonces de Pôle Emploi. 77 % proviennent de sites partenaires : des plateformes privées pour la plupart, dont l’établissement public met en avant les annonces. Voilà pourquoi on trouve des annonces en doublon.

109 annonces pour huit postes déjà pourvus

Mais nous avons découvert mieux encore, le centuplon : 109 offres d’emploi de musicien au bagad de Lann-Bihoué (Morbihan), mises en ligne par un partenaire. En amateurs de cornemuse, nous appelons cet orchestre de la Marine nationale. “C’est une erreur, notre campagne de recrutement est terminée,” indique notre interlocutrice. “Nous avions besoin de huit sonneurs, les auditions ont eu lieu le 15 septembre.”

Les postes sont donc pourvus depuis cette date, et pourtant toutes les annonces sont plus récentes : entre le 28 septembre et le 27 octobre, au moins 237 offres identiques ont été mises en ligne, puis retirées pour certaines.

Nous avons comparé quelque 750 000 annonces : 18 % ont une description identique au mot près à au moins une autre annonce du site. Y a-t-il autant de doublons effectifs ? Difficile à dire, car certaines annonces pour un même poste sont rédigées différemment, et des annonces copiées-collées peuvent concerner des postes distincts. Mais des militants de la CGT, qui ont analysé une par une des centaines d’offres d’emploi, constatent une proportion similaire de doublons.

Le syndicat dénonce un intérêt financier pour les partenaires à multiplier les annonces sur le site de Pôle emploi.

« Ce sont des sites publicitaires d’agrégateurs d’offres, ils sont rémunérés en fonction du nombre de chômeurs qui viennent sur leur site. » Pierre Garnodier, Comité national des travailleurs privés d’emploi et précaires – CGT à « L’œil du 20 heures »

Pôle emploi garantit pourtant la qualité et la fraîcheur de toutes les offres mises en ligne. Une promesse pas toujours respectée, comme l’admet son Directeur général adjoint, Paul Bazin : “c’est normal que sur différents sites vous ayez plusieurs fois la même offre, à nous de faire en sorte de bien repérer les doublons pour les supprimer. Ce n’est pas toujours facile. Peut-être qu’il faut qu’on travaille davantage avec nos partenaires pour améliorer le contrôle sur ces offres qui nous arrivent.

Pôle emploi assure avoir déjà écarté 15 % d’annonces douteuses depuis le début de l’année 2021. Une chose est sûre, derrière le million d’annonces en ligne, il n’y a pas un million d’emplois.


Article rédigé par L’Oeil du 20 heures France Télévision

Une réflexion sur “Un million d’offres sur Pôle emploi, vraiment ?

  1. jjbey 30/10/2021 / 09:56

    On comprend mieux au travers de ces exemples le rôle néfaste de ces officines permises sous Sarkosy, qui s’engraissent sur le dos des chômeurs mais qui ont l’avantage de gonfler le nombre des offres d’emploi ce qui permet à d’aucuns de stigmatiser les demandeurs d’emploi.

Laisser un commentaire