La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le Bœuf

Xavier des z’hauts de France

Bertrand dans l’impasse

« On est dans un corner, c’est très compliqué. » Le 3 octobre 2021  au soir, Xavier Bertrand, lors d’une visioconférence avec ses amis, a reconnu que la partie était plutôt mal engagée pour lui.

Retour en arrière.

Le 21 septembre 2021, lors du bureau politique de LR, la sénatrice des Alpes-Maritimes Dominique Estrosi Sassone confirme que son candidat, Xavier Bertrand, refuse une primaire ouverte mais accepte de participer à un congrès si celui-ci est acté, le week-end suivant, par les militants.

Le 25 septembre 2021, le congrès est plébiscité, et Christian Jacob croit s’être tiré du guêpier tout en ayant favorisé le candidat Bertrand. Surprise : ce dernier ne réagit pas pendant plusieurs jours et, pour finir, se rétracte : il ne se soumettra pas, le 4 décembre, au vote des militants, car cela ressemble trop à une primaire déguisée.

Que s’est-il passé entre-temps ?

Très simple : Bertrand a pris connaissance des remontées des fédérations LR qui lui sont très peu favorables. Des données « consolidées » par un sondage « interne » du député LR Julien Aubert qui porte sur 7 500 militants et donne à Michel Barnier un net avantage face à ses concurrents (« L’Opinion », 29/9).

Revenons à la visio du 3 octobre 2021. « Si tu vas au congrès, tu perds ! » a martelé la sénatrice Laurence Darcos à l’adresse de son ami Bertrand. « Si le congrès a lieu demain, Barnier l’emporte », s’est écrié Damien Abad, président du groupe des Républicains à l’Assemblée.

Conclusion des présents : pour sortir de l’impasse, une seule solution, proposer à Valérie Pécresse un ticket « Bertrand à l’Elysée , Pécresse à Matignon ».

Ainsi, le match serait plié, veulent-ils croire.

Le congrès se transformerait en « grand-messe de rassemblement ». À un gros doute près : Pécresse acceptera-t-elle finalement de jouer les seconds couteaux ? Suspense…


Info lu dans le Canard Enchainé du 06/10/2021


À la vue des différentes déclarations de candidatures « postulant locataire » Élyséen, Macron se frise tranquillement les moustaches … Non pas que j’attendais des miracles de cette droite française pas plus que mon vote acquit pour la gauche s’il est acquit à un seul parti n’apportera que peu d’illusions sur le fait qu’un deuxième mandat se prolifère au coin du bois… Redoutons l’abstention massive… MC