Qui croire, à la fin ?

Pour l’OMS, une troisième dose de vaccin n’est pas justifiée

Dans un article publié par la revue The Lancet, des experts de l’Organisation mondiale de la santé et de l’agence américaine du médicament (FDA) estiment que la priorité, au niveau mondial, n’est pas l’administration d’une troisième dose de vaccin. Sous des formes diverses, elle est envisagée ou déjà à l’œuvre dans plusieurs pays. Les auteurs de l’article estiment que, certes, le taux d’anticorps diminue avec le temps, mais que les vaccins actuels continuent de protéger contre les formes graves de la maladie. La priorité devrait donc être de protéger ceux qui, ailleurs dans le monde, n’ont pas encore eu accès à deux doses de vaccin, notamment dans les pays en déve­loppement. « Ces vaccins, qui sont en quantité limitée, sauveront le plus de vies s’ils sont fournis aux personnes qui ont un risque important d’être atteintes par une forme grave (du Covid) et n’ont pas encore été vaccinées », argumentent ces experts.


Gaël De Santis

Source

2 réflexions sur “Qui croire, à la fin ?

  1. bernarddominik 15/09/2021 / 15:49

    J’ai entendu récemment que les labos étaient en train de valider leurs vaccins contre le variant béta, or nous a dit que ces mêmes vaccins étaient efficaces contre le variant delta (2 mutations suivantes), dès son apparition, donc comment croire des gens qui donnent des résultats alors que les études n’ont pas commencé?
    Je connais des personnes vaccinées (2 doses) et qui ont eu une forme sévère du covid (pas grave mais fortes fièvres) et des personnes dites avec comorbidités (diabète important) guéries par le protocole Raoult.
    Alors j’ai de plus en plus le sentiment que les labos font la pluie et le beau temps chez Macron et chez Merkel, donc à Bruxelles aussi.
    Ici certains médecins traitant utilisent le protocole Raoult et n’ont eu aucune hospitalisation chez leurs patients.
    Alors j’avoue je fais plus confiance à Raoult et Montagnier qu’à Veran et Buzin.

  2. jjbey 15/09/2021 / 23:03

    DIFFICILE POUR UN NON MEDECIN DE FAIRE LE TRI.
    D’autant que les résultats de Raoult ne sont pas plus probants que les autres.
    Alors s’il faut une troisième dose, j’irai pour rester suffisamment furax contre l’indigence de la distribution dans les pays pauvres.

Laisser un commentaire