3e dose, 4e, dose, 5e…

Le 1er septembre, la France a commencé sa campagne de troisième dose chez les personnes de plus de 80 ans. Celle-ci sera bientôt étendue à tous les Français de plus de 65 ans, et peu à peu à l’ensemble de la population…

Jusqu’où iront-ils ?

En Israël, on envisage déjà la quatrième dose… et des rappels tous les 6 mois !

Pourtant, à l’heure actuelle, on n’a aucun recul des effets du vaccin sur la santé du cumul de ces injections à répétition…

D’autre part, cela risque d’être de plus en plus compliqué pour les personnes non-vaccinées de résister encore longtemps aux pressions de notre gouvernement.

Oui, nous sommes bien en dictature sanitaire parce que les salarié-e-s non vacciné-e-s seront licencié-e-s sans aucune indemnité et interdit d’indemnités chômages et d’autre part, cantonné chez eux, interdit de restaurants, cinés, dancings, musées, conférences et certains commerces, etc.


Protéger (peut-être), ou remplir les caisses des actionnaires des labos ?