L’adieu aux aides pour le logement

Ben oui, c’est tellement facile à la vue des prix pratiqués de se loger dans les grandes agglomérations, c’est normal que les logements ne soient réservés qu’a ceux ayant un certain pouvoir d’achat…

Que les gueux passent leur chemin. Ah, vous parlez éventuellement des étudiants qui galèrent, mais y a trop d’étudiants dans les facs, ma brave dame, mon bon monsieur… Cynique, même pas, hélas. MC

APL : 1 milliard économisé sur le dos des plus modestes

Dans le cadre de la poursuite de ses « ajustements structurels », demandés par la Commission européenne, tout en continuant de répondre aux attentes de l’électorat de droite, le pouvoir s’est vanté cette semaine d’avoir réalisé une économie de 1,1 milliard d’euros sur le dos des locataires, particulièrement des jeunes, avec la réduction des Aides personnalisées au logement (APL).

Nombre d’anciens bénéficiaires ne touchent plus rien aujourd’hui. Et c’est sans compter celles et ceux qui, faute d’informations ou à cause des procédures trop compliquées, ne demandent même pas cette aide.

Voilà les sbires de la Commission européenne, rassurés !


La lettre du 24/07/2021 (extraits) de Patrick Le Hyaric