D’aériens accords, un interprète de choix…

… Magnifique…

L’instinct

Je ne suis pas de ceux qui changent le monde, d’autres le font pour moi
D’une vie qui dure que quelques secondes je n’ai fait si peu de choix
Je n’ai suivi que des sirènes, de mes cinq sens, le sixième
J’ai trouvé des hasards, quelques routes vers quelque part
Ce n’est que mon chemin, mais c’est de là que je viens
J’ai suivi mon instinct

Je n’ai rien d’un nom, j’ai rien de ces héros, je vais où est ma chance
Sans pouvoir être ange, sans ailes dans le dos pour ne pas tomber, j’avance
J’ai cherché l’amour loin devant, je me suis trouvé en passant
Au détour d’un aprèm, elle était où je l’attendais
Ce n’était qu’un frisson mais, mon cœur était certain
J’ai suivi mon instinct

Ceux qui savent tout bien mieux que les autres, diront que c’est du vent
Je ne suis qu’un Homme, sans dieu ni apôtre, je gagne ou bien j’apprends
J’ai marché au son d’une voix, un grand fil tendu sous mes pas
Sans croyances ni prières, j’ai touché un bout de lumière
Ce n’était qu’un instant mais, j’en ai fait mon destin
J’ai suivi mon instinct, mon instinct

Quand tout finira sans l’ombre d’une ombre, petit ne m’en veut pas
Pour une vie qui dure que quelques secondes, j’aurai livré combat
Regarde bien au fond des yeux, il y a le pire et le mieux
Nos mains et nos silences disent bien plus que tu ne penses
C’est de là que tu viens mais, tu feras ton chemin
Si tu suis ton instinct


Interprete Florent Pagny – Texte Calogero