De deux choses l’une…

Le service de la com‘ Élyséenne a-t-il sciemment planté l’opinion publique en diffusant des sondages qu’ils savaient faux ou ces mêmes services, ont-ils cru à la véracité des sondages ?

Sans désigner cela comme du complotisme, disons que c’est de la stratégie électorale…

Voilà bien des questionnements après cette débâcle de démocratie. MC

Selon Télérama- Richard Sénéjoux – Source

Élections régionales : le naufrage des instituts de sondages

Les sondeurs voyaient le RN en tête dans près de la moitié des régions françaises. Mais une fois encore, les résultats leur ont donné tort. Il est plus que temps de revoir leurs méthodes…

Longtemps les électeurs du Front national (aujourd’hui Rassemblement national) n’osaient pas trop dire pour qui ils votent, paraît-il. D’où la tambouille, pardon, les « redressements », qu’opèrent depuis des années les sondeurs dans les « études d’opinion » pour tenter d’approcher le résultat réel du vote, avec plus ou moins de bonheur (tout le monde a encore en tête le 21 avril 2002 et un Le Pen père au second tour de la présidentielle, à la stupeur générale). Au vu des résultats du premier tour des élections régionales, dimanche, il va de nouveau falloir qu’ils revoient leurs recettes, aux ingrédients de plus en plus éventés : alors que les sondages donnaient le RN en tête dans six Régions sur treize, il ne l’est au final que dans une seule, en Paca. Dans les Hauts-de-France, Xavier Bertrand affiche par exemple plus de 17 points d’avance sur son concurrent frontiste, alors que les études d’opinion les donnaient au coude-à-coude. Les sondeurs ont donc beaucoup trop « redressé » les chiffres du RN.

Pourquoi ? Le parti, « dédiabolisé » par de nombreux médias, est pour beaucoup devenu « comme les autres ». Ses électeurs assument pleinement leur vote. Ajoutez à cela une abstention record (66,7 %) pour ce type de scrutin (et là aussi pas du tout anticipée par les sondeurs), vous arrivez à un nouveau naufrage sondagier. D’autant que, comme le veut l’adage, « les électeurs ne disent pas toujours ce qu’ils font et ne font pas toujours ce qu’ils disent ». À moins d’un an de la présidentielle, que beaucoup d’instituts et médias réduisent depuis des mois à un duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, il serait bon qu’on s’en souvienne.

5 réflexions sur “De deux choses l’une…

  1. bernarddominik 22/06/2021 / 08:43

    Oui, mais tout est fait pour nous ramener au choix manichéen entre le RN et LR ou LR-EM.
    Ici [région Paca] Felizia se retire parce qu’il est troisième et pourtant il savait que ce serait le cas. Donc à quoi a servi sa liste ?
    Ainsi, il laisse un message clair aux électeurs de gauche « ne votez plus à gauche ça ne sert à rien puisque le candidat se retirera ».
    Ça a tellement abasourdi les électeurs de gauche que je n’en connais aucun qui votera Muselier.
    Soit ils iront à la plage, soit voteront Mariani.
    Un calcul débile des appareils parisiens dont Jadot qui peut enterrer l’espoir d’avoir des électeurs en PACA et Faure qui paraît bien pâlot ici.

    • Libres jugements 22/06/2021 / 08:56

      Bernard bonjour,
      Voilà bien un commentaire qui incite à ne pas aller voter puisque d’après ton raisonnement ça ne sert à rien… alors vive l’abstentionnisme !
      Non, Bernard, je ne peux pas être d’accord avec toi, il est Important même s’il paraît qu’il n’y a pas grande chance de basculer l’échiquier que tous les partis politiques se présente aux élections. Bien sûr, le mieux serait qu’il y ait entente sur un programme ralliant toutes les tendances dans chaque camp de droite ou de gauche, plutôt qu’une bataille de chiffonniers, d’invectives stériles, de calculs politiciens.
      En toute amitié
      Michel

  2. Danielle ROLLAT 22/06/2021 / 15:43

    Il est regrettable, mais tout est orchestré pour cela, que le corps électoral ne se saisisse pas de la seule arme démocratique en sa possession, pour exprimer son choix, son ras le bol, sa colère.
    Où étaient les retraités au pouvoir d’achat amputé de 1,7% de CSG, pourtant avertis de la nocivité du projet de réforme de ladite retraite, les fonctionnaires qui courent depuis plus de 10 ans derrière une hypothétique revalorisation du point indiciaire, les chômeurs à qui on veut réduire les allocations, les locataires à l’APL réduite de 5€ par mois, les soignants qui « crèvent » à la tâche.., les étudiants, les intermittents du spectacle les assurés sociaux de moins en moins bien remboursés, les usagers des services publics qui ferment les uns derrière les autres (guichets des gares, bureaux de poste, tribunaux, perceptions, fermetures de classes dans les écoles primaires…) et toutes celles et ceux qui ont perdu leur boulot suite à cette terrible pandémie ?
    La résignation n’est pas bonne conseillère, il faut se mobiliser, réagir, interpeller les états majors des partis politiques, leur demander des comptes… Comment nos parents ont-ils fait pour organiser la Sécu, la protection de l’enfance, reconstruire un pays ravagé ?
    Croyez vous que nos mères qui ont gagné le droit de vote, avec l’ordonnance du gouvernement provisoire aient boycotté les élections de 1946 ?
    Pour ma part, je pense que ne pas voter, c’est se priver d’un droit conquis, se priver aussi de moyens pour contester par la suite les remises en cause, les désorganisations actuelles et subir ce que chacun de nous ne veut pas pour notre pays. Ce serait aussi porter une part de responsabilité.. et il serait trop tard pour pleurer.
    Plutôt agir que de subir passivement.

  3. bernarddominik 22/06/2021 / 16:25

    Bonjour Michel. Tous les gens qui ont voté Felizia ont le sentiment d’avoir été bernés. Tout le monde savait qu’il serait troisième, et il se retire parce qu’il est troisième. Autant dire dès le départ de voter Muselier, qui a un programme moins écologique et plus à droite que Mariani. Alors question bête doit on voter pour quelqu’un dont les projets vont détruire notre région? Finalement si je comprends ton discours on devrait voter pour le Muselier qui avec la LGV sud va nous endetter tellement qu’on ne pourra plus investir dans ce qui est utile tout en ayant détruit le sud est des BdR et le sud du Var?

    • Libres jugements 22/06/2021 / 18:00

      Bonjour Bernard comme d’habitude je vais te reponds que ce texte n’est pas de mon fait, que je l’ai posté uniquement au titre de l’information plurielle.
      Comme tout texte celui-ci peut être analysé commenter à qui le veut dans le sens qu’il entend.
      Ce qui est dénoncé dans le texte c’est la tambouille pratiquée en région PACA.

Laisser un commentaire