Gouvernement Hongrois : Un infâme projet de loi !

Les lois « typiques » de l’extrême droite auxquelles adhère le RN de Marine sont bien lancées en Hongrie, Pologne, etc. Tout doit rentrer dans le rang en alignement tête à droite…

Voilà ce qui attend les Français en élisant le RN aux élections de juin 2021, tout comme celle de 2022. MC

En Hongrie, ce mardi, a été votée une loi interdisant toute « représentation » de l’homosexualité et de la transsexualité dans l’espace public.

Motif fallacieux qu’il s’agirait de protéger les enfants de moins de 18 ans contre toute forme de « déviation » par rapport au sexe biologique d’une personne et à un changement de genre, qui serait susceptible de propager ou dépeindre l’homosexualité, le pouvoir de Viktor Orbán, qui a déjà interdit le mariage entre personnes du même sexe et l’adoption à des couples non mariés en décembre 2020, vient de franchir une étape supplémentaire vers l’obscurantisme.

Une situation plus que préoccupante, et ce, au sein même de l’Union européenne.

 […] On notera que le terme de « déviation » devrait plutôt concerner celle dont se rend coupable le pouvoir en place, la Hongrie, membre de l’Union européenne depuis 2004, ayant en principe adopté la Charte des droits fondamentaux qui, dans son article 21, interdit « toute discrimination fondée notamment sur le sexe, la race, la couleur, les origines ethniques ou sociales, les caractéristiques génétiques, la langue, la religion ou les convictions, les opinons politiques ou toute autre opinion, l’appartenance à une minorité nationale, la fortune, la naissance, un handicap, l’âge ou l’orientation sexuelle ».

 […]

On ne sait encore quelles seront les limites de « l’espace public ».

  • Les pièces de théâtre, la littérature, les films seront-ils concernés ?
  • Faudra-t-il effectuer quelques purges dans le patrimoine culturel ?

Gilles Heuré – Télérama – Titre original : « En Hongrie, l’infâme projet de loi interdisant la représentation de l’homosexualité est adopté »


Source (Extrait)