Train de sénateur

Incroyable comme il a fallu leur tirer les oreilles !

Histoire que leur probité soit contrôlée, les élus doivent transmettre des déclarations sur leurs revenus et leur patrimoine à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Mais seuls 47 % des maires élus en juin 2020 ont rempli ces déclarations dans les délais légaux ! Pour leurs adjoints, c’est encore plus folklo : 39 % étaient dans les clous.

Covid oblige, les édiles avaient pourtant trois mois supplémentaires pour remplir leurs papelards. Mais ça n’a pas suffi. Comme elle l’explique dans son rapport annuel, la Haute Autorité a dû les relancer à coups de milliers d’appels…

Et la promenade de santé a continué. Sur 17 000 déclarations déposées, la HATVP en a contrôlé 2 500. Bien lui en a pris : seulement 53 % étaient « exactes, exhaustives et sincères » !

 Là encore, il a fallu des centaines d’allers-retours pour que les élus corrigent leur copie. A l’arrivée, seuls 10 dossiers (dont celui du ministre des PME, Alain Griset) ont été transmis à la justice. Et, le manque d’entrain, ça va chercher combien ?


Article signé ses initiales I. B. – Le Canard enchaîné. 09/06/2021