Le lucratif affichage électoral !

Depuis le 31 mai 2021, les candidats aux régionales sont autorisés à coller leur bobine sur les panneaux prévus à cet effet. Seulement, fini le temps où les militants sillonnaient les rues avec leur seau de colle !

Depuis quelques années, la plupart des candidats, de droite comme de gauche, font appel à la même société, France Affichage Plus, qui a pris la place laissée par des géants comme JC Decaux, Exterion (ex-Giraudy) ou ClearChannel. Créée en 2015, cette PME familiale colle les placards électoraux… et accole les talents !

L’un de ses principaux actionnaires, Gilles Soulas, est un vieux routier de l’ultra-droite. Cocasse, quand on sait que, de Macron à Hamon, tous les candidats à la présidentielle de 2017 et aux européennes de 2019 ont fait appel à cette boîte.

Pour les régionales, un tas de candidats, du frontiste Jordan Bardella à Audrey Pulvar, en passant par le Vert Julien Bayou et le Marcheur Laurent Saint-Martin, ont encore recouru à ses services. L’État, lui, ne choisit pas l’afficheur, mais rembourse les candidats, qui choisissent eux-mêmes leur prestataire sans bien regarder sous le capot…

Ancien proprio de l’AEncre, une librairie facho où il vendait de suaves ouvrages négationnistes, Gilles Soulas a été membre du Parti des forces nouvelles, puis « militant du Front national, tendance Mégret », comme il l’expliquait lui-même, le 7 avril 1999, lors d’une audition à l’Assemblée nationale.

Marié à Louise Alaux, ex-salariée du FN, Soulas a aussi donné dans le Minitel rose et l’impression d’affiches et de prospectus. Aujourd’hui, ce tireur d’élite détient 240 des 1.000 actions formant le capital de France Affichage Plus.

Tous à la colle

Autre actionnaire de cette chouette PME familiale : Gilbert Caron, qui, au début des années 90, fut copropriétaire de la société éditrice de « Minute ». Après s’être occupé des affiches de campagne de Philippe de Villiers, Caron est devenu l’imprimeur attitré de Sarko, en 2007 et en 2012, grâce à son ami Patrick Buisson, lequel l’a imposé en échange d’une menue commission : 358.000 euros pour la première campagne et 239 000 pour la seconde (Médiapart, 21/9/16).

C’est aussi un fiston de la famille Caron, François, qui dirige France Affichage Plus, et en possède des parts. Dernier actionnaire ? Aurélien Salle, ancien conseiller d’Hervé Novelli, ex-ministre de Sarko.

Un vrai tableau de chasse politique !

Au fait, nos colleurs mettent-ils autant d’ardeur à travailler pour des gauchos que pour des fachos ? Et comment ! assure François Caron : « Nos équipes affichent toujours plusieurs listes, avec la même qualité et la même rigueur » Oh ! Et ce business œcuménique se révèle plutôt florissant. En 2019, la boîte a encaissé 1,153 million de bénéfices et versé 800.000 euros de dividendes à ses éminents proprios.

En voilà une, au moins, qui gagne à toutes les élections !


Isabelle Barré. Le Canard Enchainé – 02/06/2021

3 réflexions sur “Le lucratif affichage électoral !

  1. christinenovalarue 06/06/2021 / 08:12

    Je n’avais jamais réfléchi quant au coût de l’affichage… Décidément, nous ne sommes que des 🐔 prêts à nous faire plumer !

  2. marie 06/06/2021 / 08:30

    Bonjour Michel, ça y est les affiches sont collées sur les grilles de la mairie, je me pose la question, est-ce que c’est vraiment utile? une affiche peut elle me faire changer mon vote? je n’en sais rien car je ne les regarde jamais, je trouve qu’elles polluent mon environnement, ils en collent même en pleine campagne sur les cabane de cantonnier au bord de la route! bon dimanche Amitiés MTH

  3. Danielle ROLLAT 07/06/2021 / 21:26

    Si, il y a encore ici des militants accros du collage permanent, mais on ne voit plus de colleur isolé…pendant les campagnes à enjeu… vu les incidents et accidents auxquels ils ont été confrontés, et même à certains drames, comme celui qui a frappé Pierre MAITRE, assassiné en 1977 à REIMS lors de la campagne des municipales, gagnées par Claude LAMBLIN, enseignant, qui a sorti Jean TAITTINGER (du champagne de même nom), Maire pendant 20 ans.

Les commentaires sont fermés.