Pascale Clark virée d’Europe 1

Europe 1 nouvellement « gobé » par Bolloré… du changement…

« Sans surprise mais avec tristesse », la journaliste Pascale Clark a annoncé son départ proche d’Europe 1, en précisant qu’aucune raison n’était « invoquée » à sa non-reconduction

Après seulement un an au sein de la station, la journaliste a annoncé mercredi soir qu’elle n’était pas reconduite à la rentrée prochaine. À plusieurs reprises, elle avait pris ses distances avec Vincent Bolloré, désormais actionnaire principal du groupe Lagardère, coïncidence ?

La journaliste à la voix reconnaissable entre toutes, grande gueule de la radio, se savait sur la sellette. Elle est l’une des rares à avoir publiquement sonné l’alerte sur les appétits médiatiques de Vincent Bolloré (Vivendi, Canal+…), qui vient de faire une entrée en force au capital de Lagardère.

« Vous savez qu’il y a peut-être un péril qui rôde. Ce ne serait pas une bonne nouvelle que Bolloré rachète Europe 1 », osait-elle le 8 mai. Paye-t-elle sa liberté de ton ? Son éviction sonne-t-elle comme les prémices d’une reprise en main de la station dans les mois à venir ? La question se pose. Les fans de la journaliste – dont plus de cinq mille ont liké le message en seulement quelques heures –, eux, ont tranché.

Il y a un an, nous l’interrogions sur le monde des médias. « Tous les univers sont un peu impitoyables », répondait-elle.


François Rousseaux – Télérama. Source (Extraits)