Impôt sur le revenu : « la fuite des contribuables »…

Le constat est sans appel : jamais aussi peu de Français n’ont payé l’impôt sur le revenu.

Les chiffres, rendus discrètement publics par Bercy, parlent d’eux-mêmes : seuls 43,7 % des foyers passent à la caisse. Cette baisse pour (ne pas dire « cet écroulement ») du rendement de l’impôt sur le revenu a été amorcée en 2015 par une décision de François Hollande : la suppression de la première tranche, dite « tranche à 5,5 % », qui a provoqué la sortie de 3 millions de contribuables.

En 2020, Emmanuel Macron (à la suite, notamment, du mouvement des gilets jaunes) a décidé, lui aussi, de réviser le barème progressif de l’impôt sur le revenu, ce qui a « remodelé » les tranches à 11 % et à 30 %. C’est ainsi que, en moins de six ans, près de 7 % des foyers ont pu échapper à la douloureuse.

Ces décisions entraînent une autre conséquence : la concentration de l’impôt sur le revenu sur les salariés cadres moyens ou supérieurs.

Deux données, dissimulées par Bercy mais révélées par « Sud Ouest » (28/5), suffisent à le démontrer :

  1. sur l’exercice 2019, les impôts payés par 10 % des foyers fiscaux rapportent 70 % des recettes de l’impôt sur le revenu,
  2. 2 % des foyers (déclarant des revenus supérieurs à 100.000 euros) acquittent 40,6 % du produit de cet impôt.

En matière de concentration, difficile de faire mieux.

Ces mesures fiscales décidées aussi bien par Hollande que par Macron (pour une fois d’accord) ont évidemment eu un impact sur les recettes de l’Etat : la part de l’impôt sur le revenu n’a jamais été aussi basse qu’en 2020, selon la Cour des comptes .Impôt sur le revenu 74 milliards d’euros de recettes nettes, contre 113,8 milliards pour la TVA, impôt qui frappe la consommation sans tenir compte des revenus.

6 réflexions sur “Impôt sur le revenu : « la fuite des contribuables »…

  1. bernarddominik 04/06/2021 / 07:51

    Oui Macron n’est pas républicain, il n’a pas compris que payer sa quote part, fut elle minime, des dépenses de l’état était un facteur d’intégration de participation et de responsabilisation dans la république. Alors que créer des privilèges, et Macron et ses prédécesseurs n’ont cessé d’en créer, est un retour vers la monarchie où le roi-despote accordait ses faveurs. Nous sommes dans une monarchie élective. Mais si l’assiette de l’impôt sur le revenu diminue (mais pas l’impôt) les taxes fleurissent ainsi Macron à rajouté 3,6% sur les assurances complémentaires, c’est donc plus de 15% que l’état prélève sur notre santé. Mais là aussi il y a une différence: grâce à la CMU seuls les travailleurs (et les rentiers) la paient.

  2. marie 04/06/2021 / 15:12

    Bonjour Michel et bien moi, je te dis que des impôts j’en paie, et cela me fait râler car pour ce qu’ils en font!!! bon après-midi amicalement MTH

    • Libres jugements 04/06/2021 / 16:45

      Bonjour Marie
      En l’occurrence l’article ne désigne pas les familles comme la vôtre ou la mienne, mais bien les « grosses entreprises internationales qui elles ne paient rien par rapport a nous et pourtant il fa=ont d’énormes bénéfices qui alimentent le CAC 40 – donc des actionnaires qui … ne paient pratiquement pas d’impôts…
      Par contre tout le monde sans exception (sauf de la passer sur une entreprise) paie la TVA … même les plus pauvres d’entre nous ….
      Ah, Justice et equité fiscale…
      Bonne soirée
      Michel

  3. marie 04/06/2021 / 18:25

    Pardon,Michel je vois « rouge » quand on parle impôts, je trouve légitime d’en payer, mais j’aimerais bien que l’on se serve de cet argent pour faire des choses utiles mais c’est loin d’être le cas! hélas, et le pire c’est vrai que les plus riches ont toujours des « ficelles » pour en payer le moins possible. Quand je pense aux artistes qui sont parties aux Etas Unis… et les « footeux » et les tennis mens. bon, on ne changera pas le monde ce soir! bonne soirée amitiés MTH

  4. bernarddominik 05/06/2021 / 08:29

    Une précision pour les actionnaires : pour les résidents plus de 6 mois en France ils ont une retenue de 30% qui comprend impôt et CSG.
    Il faut noter que si vous résidez 6 mois et plus à l’étranger vous ne payez pas d’impôt, nos lois sont idiotes ?
    Oui, mais nos élus prévoient toujours des échappatoires pour leurs amis.

Laisser un commentaire