Kamala Harris : une vice-présidente sur tous les fronts

Pour Joe Biden, Kamala Harris n’est pas cantonnée à un rôle de figuration. Dès le départ, Harris a été impliquée dans les gros dossiers de la Maison Blanche.

La vice-présidente des États-Unis, est sur tous les fronts pour mettre en œuvre l’agenda de l’administration Biden en matière de politique intérieure comme extérieure.

Sa voix est décisive au Sénat, dont elle est la présidente. Elle aurait pu l’être lors de l’adoption du plan de relance de 1 900 milliards de dollars si un sénateur républicain ne s’était pas désisté.

L’exécutif américain, qui se veut à l’image de l’Amérique, multiculturel et féminisé, entend promouvoir l’expertise. Et cette expertise réside aussi, précisément, dans cette diversité. Biden, poussé et convaincu par un militantisme de terrain intersectionnel, a souhaité s’entourer, pour gagner et pour gouverner, d’une pluralité de compétences et de regards sur la société.

Kamala Harris l’incarne de manière emblématique. Ancienne procureure de Californie, elle suit avec le président Biden le procès de Derek Chauvin, le policier reconnu coupable du meurtre de George Floyd, et dont la sentence sera connue le 25 juin prochain. Ils ont tous deux accompagné la famille de la victime et travaillent de concert à un projet de réforme de la police et de la justice pour combattre le racisme systémique.

[…]

La vice-présidente est aussi, comme Joe Biden, la VRP de l’American Jobs Plan, le grand projet de rénovation des infrastructures : les deux têtes de l’exécutif se sont rendues en Caroline du Nord il y a peu et d’autres États les accueilleront bientôt.

Il s’agit d’expliquer en quoi des milliers d’emplois durables, dans l’économie verte, devraient être créés et, globalement, d’être plus pédagogiques et de mieux communiquer sur l’action politique en cours que pendant l’ère Obama.

Harris chemine également le pays pour parler d’équité dans l’accès à l’eau, de combat contre la pauvreté infantile, d’éducation pour toutes et tous. Elle rencontre élu·e·s, associations, groupes militants.

[…]


Marie-Cécile Naves – The Conversation – titre original : « les 100 jours de Kamala Harris : une vice-présidente sur tous les fronts ».

Source (lecture libre par ce lien)