Régionales Wauquiez ne fait pas dans la dentelle du Puy

Officiellement investi par LR, le 4 mai 2021, pour se succéder à la tête de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez va lancer sa campagne dans quelques jours.

En réalité, ses principaux collaborateurs, payés avec les deniers publics, y travaillent déjà depuis plusieurs semaines. Au mépris de la loi.

Selon des documents en possession du « Canard », l’actuelle cheffe de cabinet (1) de Wauquiez à la région a convoqué, via un courriel, une « réunion Zoom », prévue le 21 avril à 18 heures. Tous les cadres élus des Républicains d’Auvergne-Rhône-Alpes étaient concernés. L’objectif ? « Préparer les scrutins à venir. » Un labeur électoral qui n’entre évidemment pas dans les attributions d’une cheffe de cab.

Finaud, Wauquiez emploie utile. Ainsi, son responsable du « service action territoriale » cumule ce boulot avec la fonction de trésorier de la Droite sociale, le microparti de son boss. A ce titre, il vient de lancer une campagne de levée de fonds. Ça servira pour la présidentielle de 2022 ?

Depuis septembre, l’élu du Puy-en-Velay est visé par une enquête du Parquet national financier pour détournement de fonds public. Selon la chambre régionale des comptes (CRC), il a recruté (en plus des 19 collaborateurs légaux) une vingtaine de « chargés de mission ». Leurs fiches de poste, remarque perfidement la CRC, sont « proches de celles généralement dévolues aux collaborateurs de cabinet ».

Joyeux postiers.

Wauquiez est un récidiviste. D’autres documents montrent qu’il avait déjà fait le coup pour les législatives de juin 2017. L’ex-ministre de Sarko se présentait alors comme suppléant d’Isabelle Valentin, candidate LR, mais cela ne l’avait pas empêché de faire campagne en enrôlant ses proches.

Des photos montrent ses principaux collaborateurs, dans son bureau à Lyon, préparant un courrier-tract pour les électeurs de la première circonscription de la Haute-Loire, timbrant, ravis, des enveloppes et les rangeant dans des cartons. D’autres clichés présentent une partie de la même équipe glissant des tracts dans les boîtes aux lettres des villages, en Haute-Loire. Au second tour, son duo avec Isabelle Valentin a raflé près de 59 % des voix.

Ça paie, mais ça en mobilise, des collaborateurs !


Didier Hassoux. Le Canard enchaîné. 05/05/2021


(1) Les collaborateurs que « Le Canard » a contactés indiquent qu’ils se sont mis en congé pour faire campagne…