Culture : un déconfinement irresponsable ?

Face aux dernières prestations macroniénnes sur un de déconfinement distillées organisées dédies, diffusées via le PQR (Presse Quotidienne Régionale), on aurait aimé applaudir la réouverture des cinémas, des théâtres, des musées… Mais décidée sans concertation, avec des modalités floues et sous la menace d’une flambée de l’épidémie, elle ne peut que nous laisser perplexes. De la démagogie présidentielle ?

Aux professionnels de la culture, il faut du temps pour redémarrer une programmation ; et l’indifférence au risque qu’ils prennent, de devoir encore une fois tout arrêter, témoigne du mépris de leur travail.

Surprendre ainsi cette réouverture simultanée des musées, cinémas et théâtres, aux problèmes d’aération, de circulation dans l’espace si différents. Pourquoi n’avoir pas commencé voilà quelques mois avec les musées, plus aisés à contrôler sanitairement ?

Irresponsabilité ?

Les réouvertures du 19 mai paraissent irréalistes. Ou juste dans les grandes institutions. Avec le danger que ne se creuse un fossé entre les nantis du subventionné et ceux que l’État ne voit plus.

Même dans la culture : c’est l’art d’en haut et l’art d’en bas. Le « déficit » culturel, organise l’abêtissement populaire… pour mieux contraindre…


Fabienne Pascaud. Télérama. Titre original : « culture : un de confinement irresponsable ».

Source (extraits)