Une surmédiatisation bien française, mais, dans quel but ?

« Meghan et Harry » 

L’interview exclusive sur une chaîne américaine, négociée à plusieurs millions de dollars, du prince Harry et de sa femme Meghan a-t-elle fait perdre les pédales à l’AFP ?

Nous relayons ci-dessous un communiqué du SNJ-CGT (qui bien évidemment n’engage que ses auteurs) publié en réaction à la couverture disproportionnée accordée à l’interview du prince Harry et de Meghan Markle. Une surmédiatisation qui a suscité l’indignation de nombreux journalistes d’autres médias, perplexes devant une telle couverture de la part de l’AFP.

Si la couverture de cet événement est justifiée, notamment par les questions posées sur les traditions conservatrices qui règnent au sein de la famille royale britannique, le couvrir dans de telles proportions, n’est-ce pas perdre la raison ?

Comment peut-on mettre sur un même plan des informations dignes des magazines people, telles que « Meghan Markle affirme ne pas avoir fait pleurer Kate, contrairement aux rumeurs » ou « Meghan Markle révèle que Harry et elle se sont mariés trois jours avant la cérémonie officielle », avec « Meghan Markle évoque des “inquiétudes” au sein de la famille royale sur la couleur de peau de son fils » ?

Il s’agit non seulement d’un manque de discernement mais surtout d’une preuve supplémentaire de la « peopolisation » à outrance prônée par la direction de l’AFP ces dernières années.

Le SNJ-CGT s’inquiète fortement de cette dérive et appelle la direction et la rédaction en chef à ne pas céder aux sirènes de la facilité du buzz. L’AFP doit continuer d’exercer sa responsabilité d’agence de presse mondiale dans la hiérarchisation de l’information.



Paris, 9 mars 2021. Relayé par Acrimed – Source- Accès libre


Note de l’administrateur.

La volonté d’informer (dans la limite des possibilités laissées par les lois), ne saurait justifier une sélection d’articles basés sur une rubrique « des chiens écrasés » ou de « peopolisation » dans l’esprit uniquement de faire du Buzz.

Ce n’est pas l’esprit rechercher lors de la sélection d’articles qui s’attache autant qu’il le peut, dans une information donnant l’origine de l’événement aux abonnés de ce blog.

En l’occurrence, nous dénonçons « l’utilisation » médiatique disproportionné de cette interview de Meghan et Harry, , servant à « cacher » de nombreuses informations pourtant nécessaires au quotidien des Français, tout comme nous dénonçons la quasi-exclusivité du temps consacré actuellement aux informations sur la pandémie.  MC