La reine de la chaise roulante

À l’hospice, Ginette est la reine de la chaise roulante, catégorie plus de 85 ans. Elle adore foncer dans les couloirs, prendre un maximum de vitesse et les virages sur une roue.

Parce qu’elle n’a pas toute sa tête, les autres pensionnaires tolèrent ses frasques. Certains, même, participent à son délire de reine de la route et de la vitesse.

Un jour, alors que Ginette fonce dans le couloir, une porte s’ouvre et son copain Jacques s’avance vers elle, le bras tendu en criant :
– STOP ! Rangez votre véhicule sur le côté et arrêtez le moteur !

Ginette s’arrête immédiatement et Jacques s’approche :
– Bonjour, Madame, pouvez-vous me présenter votre permis et les papiers du véhicule ?

Ginette farfouille dans son sac, sort un emballage de gâteau, un vieux ticket de métro et les tend à Jacques :
– OK ! C’est en ordre, dit celui-ci, vous pouvez circuler !

Aussitôt, Ginette repart en trombe sur sa chaise roulante… Plus loin, alors qu’elle prend son virage sur une roue, Hercule, un autre copain, se plante devant elle et demande :
– Avez-vous l’attestation d’assurance de ce véhicule ?

Ginette regarde de nouveau dans son sac et tend à Hercule une feuille de salade. Celui-ci fait semblant d’examiner la feuille et dit :
– C’est bon ! Vous pouvez reprendre la route, Madame.

Ginette repart, tourne au bout du couloir et tombe sur Mimile, planté au milieu du couloir. II est nu et tient son sexe dans sa main.
– OH NON ! Dit Ginette. Pas encore l’alcootest !

3 réflexions sur “La reine de la chaise roulante

  1. fanfan la rêveuse 19/02/2021 / 07:01

    MDR !
    La chute est excellente, merci Michel, je démarre la journée en riant 😉
    Bonne journée 🙂

    • Libres jugements 19/02/2021 / 14:03

      Très content Françoise, que quelques historiettes puissent vous apporter un peu de joie, avant de partir au travail.
      Il est vrai que cela fait maintenant un an que nous subissons des contraintes… difficiles parfois d’accepter, mais qui nous semblent encore nécessaire tant que circule la pandémie et ses extensions.
      Avec toute mon amitié
      Michel

Laisser un commentaire