Papa peint dans les bois.

À l’école des Beaux-Arts
Je vivais comme un lézard
Je n’ foutais rien soir et matin
J’ passais mon temps à faire l’idiot d’vant les copains
À l’école des Beaux-Arts
On chantait cet air bizarre
Cet air que j’ me rappelle un peu
Écoutez-le :

Papa peint dans les bois
Papa boit dans les pins
Quand papa peint dans les bois
Quand papa boit dans les pins

Il peint des pins, seul dans les bois, papa
Il boit du vin et mange du pain
C’ n’est pas en vain car lorsqu’il boit
Il trempe son pain, mon papa, ah ! Quel repas de rapin
Qu’il est heureux dans les pins, mon papa quand il boit
Qu’il est heureux dans les bois, mon papa quand il peint

À l’école de la vie
Là non plus j’ n’ai rien appris
Et j’ai vieilli et puis et puis
C’était mon sort, je n’ai rien fait, alors tant pis
Mais parfois quand je m’ souviens
Des Beaux-Arts, des jours anciens
J’entends cet air de mes vingt ans


Charles Trenet