C’est le contribuable qui paie…

Le vrai prix du vaccin

Les cinq semaines de retard déjà accumulées par l’Union européenne sur son programme de vaccination lui coûteront 90 milliards, a calculé Allianz, le premier assureur européen (« Le Figaro », 9/2).

Chaque semaine de réduction de l’activité économique diminue de 0,4 % le PIB des 27 pays de l’UE. Soit, pour cinq semaines, un manque à gagner égal à ce qu’ils recevront cette année au titre du plan de relance européen.

Allianz souligne que les pays qui ont pris une longueur d’avance dans la vaccination (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Israël) bénéficieront d’un retour à la normale beaucoup plus rapide et, donc, de performances économiques supérieures à celles des retardataires.

Plus de victimes et moins de croissance : c’est la double peine ?


Article non signé – Le Canard Enchainé – 17/02/2021

2 réflexions sur “C’est le contribuable qui paie…

  1. jjbey 17/02/2021 / 23:46

    La pénurie d’intelligence gouvernementale se paie rubis sur ongle croit-on.
    Demandez au Medef s’il n’y est pas pour quelque chose qui a refusé d’arrêter la production pendant le temps nécessaire à bloquer le virus.
    On ferme les musées, les théâtres, les remontées mécaniques mais pas les chaines de production et dans les transports pas de gestes barrières applicables.
    Merci patron…

Laisser un commentaire