Étiquettes

Il n’est pas questions d’allumer de quelconques polémiques ni de prendre parti pour l’un ou l’autre juste essayer d’y voire clair dans ces flots d’infos contradictoires. MC

D’abord l’intégralité de l’interview d’Alexis Corbière dans les studios de FranceInfo le 16 fev. 2021 – 8 h 30

Sur une partie de l’interview

Le député LFI de Seine-Saint-Denis est ensuite revenu sur la polémique qui met en cause à Trappes (Yvelines) un enseignant d’un lycée de la commune, Didier Lemaire, qui a démissionné parce qu’il se dit menacé après ses propos sur l’islamisme, et le maire de la commune, Ali Rabeh qui a diffusé un tract dans ce même lycée pour défendre Trappes.

Pour Alexis Corbière, le maire de Trappes « fait un travail très courageux » et il doit faire face à « un flot de paroles racistes » à son encontre. « Monsieur Rabeh est victime d’un racisme intolérable, a ajouté le député LFI de Seine-Saint-Denis, parce qu’il a un nom maghrébin.« 


La position de l’UFAL – Union des FAmilles Laïques…

Les élus de Trappes qui ont violé l’ordre public scolaire doivent être sanctionnés

Exposé :

À Trappes, plusieurs élus, dont le maire de la ville Ali Rabeh, ont distribué des tracts dans l’enceinte du lycée où enseigne Didier Lemaire, professeur de philosophie objet de menaces pour avoir dénoncé l’emprise islamiste dans la commune.

Ce tract, signé Ali Rabeh, assigne les élèves à leur qualité de « banlieusards » et suggère, en se posant en exemple, que leur salut viendrait de la musique rap, et non pas de l’instruction émancipatrice.

Cette intervention revêt un caractère manifeste de propagande politique, puisqu’une semaine auparavant, le tribunal administratif de Versailles avait annulé l’élection municipale de 2020 à Trappes — le maire ayant fait appel, avec effet suspensif.

Les enseignants du lycée ont dénoncé « l’utilisation d’un lieu d’éducation à des fins politiques » et apporté leur soutien à leur collègue Didier Lemaire.

Le ministre de l’Éducation nationale « condamne fermement cette intrusion dans un établissement scolaire et apporte son complet soutien à la communauté éducative choquée par cet acte ».


À vos commentaires… si toutefois vous jugez important de vous positionner.