Deux niaiseux

Deux jeunes mariés un peu benêts, se retrouvent dans leur chambre d’hôtel. Aucun n’a eut de relation, ni sexuelle.

C’est le soir le marié se décide quand même à prendre une initiative, et il appelle sa mère au téléphone…

La mère lui répond :

  • « Vous n’avez qu’à vous coucher nus, tous les deux sur le lit, et vous verrez bien, tout va venir tout seul ! »

Mais les jeunes mariés ont vraiment de conseils car ni l’un ni l’autre ne savent quoi faire à ce moment-là


Appelée une deuxième fois au téléphone, la mère du marié lui suggère qu’ils se glissent tous les deux sous les couvertures et qu’ils se collent l’un à l’autre. A ce moment la nature devrait leur montrer le chemin !


Mais, que dalle… Nada, rien. Libido zéro.


Alors le fils appelle sa mère une troisième fois et elle lui dit :

  • « Écoute bien mon garçon : tu vas mettre ce que tu as de plus gros comme organe à l’endroit où ta femme est la plus poilue ! »

Et la mère raccroche, furibarde.


Quelques minutes plus tard, à contrecœur, le fils appelle sa mère pour la quatrième fois et il l’implore au téléphone :

  • « Maman, maintenant que j’ai mon nez sous son aisselle, qu’est-ce que je fais après ? »

Félicie … aussi !

(la chanson de Fernandel !)