Le figaro encense son patron !

La signature, lundi à Athènes, de la vente de 18 Rafale à la Grèce a été célébrée comme il se doit dans les colonnes du « Figaro » (26/1).

Propriété, comme lesdits avions de combat, du groupe Dassault, le quotidien de droite omet bizarrement de préciser le montant de la transaction : 2,5 milliards d’euros , selon l’AFP (25/1).

Gênées avec les chiffres, les pages saumon du « Fig » ?

L’opération a au moins le mérite de révéler un vrai démocrate : c’est le président turc Erdogan, qui, en multipliant menaces et provocations en mer Égée, a poussé son vieil ennemi hellène, pourtant passablement endetté, à passer à la caisse.

Face aux Rafale ultramodernes, le sultan Erdogan et ses vieux F-16 rafistolés feront moins les fiers.

Et, moyennant (on le répète) 2,5 milliards d’euros, « Le Figaro » ne peut que s’en féliciter !


Article non signé lu dans le Canard 27/01/2021

2 réflexions sur “Le figaro encense son patron !

  1. bernarddominik 29/01/2021 / 14:25

    Difficile de critiquer la Grèce, lachée par l’Allemagne, qui propose de négocier les eaux territoriales grecques, négocierait elle la mer de Wadden? La Grèce n’a pour l’instant qu’un allié la France, En pareil cas mieux vaut renforcer la cohérence des armées. Que le Figaro se fasse le chantre de Dassault, rien d’étonnant, mais pas très intelligent pour un journal.

  2. jjbey 29/01/2021 / 16:22

    L’article ne précise pas non plus qui a reçu des « rétro commissions » sur la vente de ces avions………………..J’adore la Grèce mais j’aime aussi la Turquie je ne leur souhaite qu’une chose : LA PAIX.

Laisser un commentaire