MICRO-IMMOBILIER

Bientôt … la niche du chien sera loué comme refuge à de pauvres gens … et vous trouvez ça drôle ?????

Puisqu’il est question de reconfiner, autrement dit de vous faire vivre entre quatre murs, il n’est pas inutile de vous informer que ces murs sont de plus en plus proches.

En vingt ans, les Français ont perdu 35% de leur «pouvoir d’achat immobilier», à savoir 18 m2.

À Bordeaux, l’appartement témoin du Français moyen est passé de 50 m2 à 31 m2, et ce malgré la baisse des taux d’intérêt.

Cette diminution du pouvoir d’achat est la meilleure incitation à l’étalement urbain : aller de plus en plus loin des centres-villes pour tenter de conserver un logement aux dimensions décentes.

Bref, sous peu, l’émission Recherche appartement ou maison sera tournée au microscope.


G. Emer – Charlie Hebdo 27/01/2021


Dessin de Félix – Charlie -27/01/2021

3 réflexions sur “MICRO-IMMOBILIER

  1. jjbey 28/01/2021 / 19:13

    Il y a des SDF aussi, il sont les mêmes victimes que ceux veulent accéder à la propriété: les spéculateurs de touts poils, enfants légitimes du système capitaliste.

  2. bernarddominik 28/01/2021 / 19:21

    Le prix de l’immobilier a explosé notamment les terrains. Les taux d’intérêt bas (1,5% alors qu’à mon époque c’était 13%) ont limité la casse. La préférence de la maison individuelle à accru l’éloignement du lieu de travail. L’état a doublé les prélèvements sur les revenus immobiliers ce qui a mécaniquement accru les loyers. On est dans un système où l’état perçoit plus d’impôts pour financer des réductions fiscales et des aides au logement, c’est le serpent qui se mort la queue. Avec le confinement l’exode des citadins s’accentue. Peut-être va t on vers une meilleure répartition de la population dans le pays, grâce au télétravail. Cela ferait diminuer les tensions sur l’immobilier dans les grandes villes.

  3. tatchou92 28/01/2021 / 20:08

    Même si le taux des emprunts baisse et c’est une très bonne chose, je vois les prix s’envoler, ici, en proche banlieue ouvrière, d’une manière ahurissante. C’est ainsi que la valeur de l’appartement que nous avions acheté, en 1999 a plus que doublé… Il semble qu’avec l’arrivée de lignes de métro (4 et 15) cela va continuer… Je doute que les habitants actuels des immeubles HLM de la ville puissent accéder ici à la propriété dans ces conditions. Avec mes voisins, nous ne pourrions pas acheter non plus aujourd’hui…Notre banlieue va perdre son caractère populaire comme dans beaucoup de villes voisines.. Notre Municipalité a signé une charte avec les promoteurs pour limiter cette pression… gardons la encore pendant plusieurs mandats…

Laisser un commentaire