En scène ! …

… cette campagne de vaccination contre le Covid …


Tandis que sur BFMTV Jean-Michel Blanquer et ses syndicats “constructifs” sont « cajolés » … que se racontent les autres chaines d’ « informations » …

« Bonsoir, Monsieur le ministre de l’Éducation », … salue Jean-Baptiste Boursier dimanche soir 03 Janv. 20201 sur BFMTV. Pour l’aider à l’interroger, deux journalistes de sensibilités antagonistes, Mathilde Siraud, du Figaro, et Guillaume Durand, de Radio Classique. Ce dernier s’inquiète pour la campagne de vaccination contre le Covid. « Y a des conseillers qui disent : “Si ça rate, c’est la candidature d’Emmanuel Macron qui risque d’être en difficulté.” »

Commentaire sous entendu : Catastrophe, pas de second mandat.

  • Et d’anticiper … « En fait, beaucoup de choses ont été faites par ce pouvoir, qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas. » Et ce n’est pas fini, la loi Sécurité globale, la loi contre le séparatisme, la réforme des retraites peuvent encore compléter l’œuvre accomplie, qu’on l’aime ou qu’on l’aime pas.
  • Mais voilà, déplore Guillaume Durand, « on a le sentiment que maintenant, ce n’est plus qu’une affaire de coronavirus ».  […]
  • Mathilde Siraud s’impatiente : « Qu’est-ce qu’on fait sur les retraites, sur l’assurance chômage ? » « Il faut être très pragmatique, répond Jean-Michel Blanquer. On doit remettre les choses sur la table, créer un bon climat social avec les syndicats les plus constructifs. »

Commentaire : Le ministre de l’Éducation s’y connaît en syndicats constructifs, il les crée et les finance lui-même.

  • Et de poursuivre « Il y a la réforme du baccalauréat avec la première édition cette année, rappelle Jean-Baptiste Boursier. Vous savez que certains syndicats n’apprécient pas cette réforme… » Jean-Michel Blanquer le coupe pour préciser : « Certains l’apprécient. »

Commentaire un peu perfide : Au hasard, Avenir lycéen ????

 […]

Sur France 2, Thomas Sotto évoque avec perfidie les révélations du JDD —

  • « On nous dit que le président, qui n’est pourtant pas un simple spectateur dans cette affaire, a piqué une grosse colère pour que ça aille plus vite ».
  • sur TF1, Audrey Crespo-Mara promet de révéler « les secrets d’un revirement. Mécontent des lenteurs de la campagne de vaccination, Emmanuel Macron s’irrite d’une bureaucratie qu’il juge tatillonne ».

Commentaire : Et sur laquelle il n’aurait aucun pouvoir, bah, voilà un scoop

  • « Ces derniers jours, le président Emmanuel Macron a poussé ses équipes à accélérer le tempo », développe bientôt Audrey Crespo-Mara […] .

Commentaire : Un revirement ? L’exécutif avait-il décidé de vacciner le moins de monde possible ?

  • « Top départ il y a une semaine, toute l’Europe démarre en même temps, rappelle l’enquêtrice. Mais alors que les chiffres décollent en Allemagne, l’Hexagone semble patiner. Le président s’impatiente. »

Commentaire : Pauvre président, victime du patinage de l’Hexagone. Le soir du 31, lors de ses vœux, il tape du poing sur la table basse : « Je ne laisserai pas une lenteur injustifiée s’installer. » Et je ne laisserai personne dire qu’une lenteur injustifiée s’est installée.

Résultat, « la stratégie vaccinale s’accélère ». La stratégie, pas les vaccinations.

  • « Mardi, depuis le fort de Brégançon, Emmanuel Macron convoque un nouveau Conseil de défense sanitaire. L’ambiance est tendue mais un conseiller l’assure… »

Attention, voici des « propos secrets » si secrets qu’ils se retrouvent dans le JT de TF1 …

  • « Il n’y a aucun recadrage, mais une énorme mise sous tension du système pour que les choses se passent vite et bien. » Une énorme mise sous tension du système de santé ? Ça ne devrait pas trop le changer.

Pendant ce temps, rapporte l’enquêtrice,

  • « les élus préparent sans attendre des centres dédiés. La majorité s’exaspère ».  […]

Attention, nouveaux « propos secrets », cette fois d’un député :

  • « On s’est planté sur les masques et sur les tests, on ne peut pas se planter sur les vaccins ! »

Commentaire : Pourquoi pas ? Ne dit-on pas : jamais deux sans trois ?

 […]

En matière de scénarisation, TF1 est champion. Ainsi, Audrey Crespo-Mara réapparaît pour suggérer :

  • « Certains expliquent cette lenteur par le scepticisme des Français. »

Attention commentaire taillé à la serpe : Au cas ou vous en doutiez : le retard de la campagne de vaccination, c’est la faute aux Français. Pas étonnant si notre président s’agace de gouverner des demeurés.

  • « Certaines personnes ne sentent pas concernées par le vaccin », … avance une reporter, approuvée par un micro-trottoir représentatif des 66,732 millions de Français non vaccinés : « C’est plus pour les personnes âgées, à risque. » « Je suis pas une personne fragile, j’ai pas 80 ans et j’ai pas de comorbidité. »

Commentaire : « Un état d’esprit très français pour cette psychologue. »

Cette singularité explique notre retard sur nos voisins européens. La psychologue sollicitée n’est autre que la grande Hélène Romano, à la compétence célébrée par toutes les télés.

Commentaire : « Les Français sont très souvent considérés comme des personnes très indépendantes, très individualistes. »

Ce n’est pas un cliché, c’est de la psychologie. Pas besoin d’aller chercher loin la cause de ce trait, il suffit d’observer un bâtiment public :

  • « La France est marquée par le triptyque liberté-égalité-fraternité. »

Enfin, surtout par son premier terme :

  • « Donc dans la liberté de penser, la liberté d’agir, y a cette notion d’avoir son libre arbitre. »

Et d’agacer Emmanuel Macron. NA !


Samuel Gontier/ Télérama. Source (Extrait)


Tous en scène pour le prochain acte … on vous dit et respecter SVP les experts « jesaistoutsurtout » … d’ailleurs a chacune de leur intervention nous vous apportons une information absolument véridique … a bon ce n’est pas la même qu’il y a dix minutes … oui mais c’est la dernière, la vraie de vraie … de vraie …. mais puisqu’on vous l’dit à la télé … MC