Lors d’un tour de chant, il faut oser

Une chanson qui froissera certaines-certains et ravira d’autres et pourtant une ode a l’amour …

Soixante-neuf

 Innocents, nageons ensemble dans l’eau de mon rêve 
 Ta soif est vive, et mon jardin veille. Viens tremper tes lèvres 
 J’entends ton sang, qui appelle mon sang de ta langue à ma sève 
 Nourris ton corps avec mon corps, que le festin s’achève 
 
 Me boire à la source je crois 
 Qu’il n’y a pas de meilleur met pour toi 
 Blancheur de miel 
 
 Innocents, nageons ensemble dans l’eau de ton rêve 
 Ma faim est grande et tes voiles se tendent ton bateau se soulève 
 Entend mon sang, qui appelle ton sang de ma langue à ta sève 
 Nourris mon corps avec ton corps, que le festin s’achève 
 
 Te boire à la source je crois 
 Qu’il n’y a pas de meilleur met pour moi 
 Blancheur de miel 
 
 J’ai adoré, t’adorer,  

Jeanne Cherhal