2015

Cette terrible année 2015 ou le terrorisme … de tristes événements sommes toutes récents qu’ils ne faut pas occulter.

Un texte « hommage ».

 Des millions de regards 
 Et de larmes à peine essuyées 
 Des millions de pas sur les boulevards 
 Un dimanche de janvier 
 J'avais ta main petite 
 Dans la mienne recroquevillée 
 Nos cœurs battaient 
 De plus de en plus vite 
 Ce dimanche de janvier 
  
 Là, nous avions marché en silence 
 Au milieu de la foule immense 
 Et le vent à notre place 
 Chantait sans fin sur la place 
  
 Pour apaiser la peine 
 De tout un pays soulevé 
 Nous étions venus 
 Sans peur et sans haine 
 Ce dimanche de janvier 
  
 Pour garder en mémoire 
 Nos héros d'encre et de papier 
 Nous étions restés debout jusqu'au soir 
 Ce dimanche de janvier 
  
 Là, nous avions marché en silence 
 Au milieu de la foule immense 
 Et le vent à notre place 
 Chantait sans fin sur la place 
  
 Mais depuis dans nos villes 
 Et nos villages fatigués 
 Ô dis-le moi que nous reste-t-il? 
 Du dimanche de janvier
  
 Que reste-t-il 
 De ce dimanche de janvier? 

Un texte de Jeanne Cherhal